Go to main content
 
 

Urgence : graves inondations au Sri Lanka, le bilan s'alourdit

Urgence
Sri Lanka

Plus de 200 personnes sont mortes au Sri Lanka après des pluies torrentielles et des inondations éclair qui ont touché le Sud-Ouest du pays le week-end dernier. Plus de 500 000 personnes ont été affectées par cette catastrophe et plusieurs milliers d'entre elles ont tout perdu. Face à cette urgence majeure, les experts de l’intervention d'urgence de Handicap International et son équipe locale évaluent les besoins.

Inondations et glissements de terrain au Sri Lanka après le cyclone Roanu en 2016 (photo d'archive)

Inondations et glissements de terrain au Sri Lanka après le cyclone Roanu en 2016 (photo d'archive) | © S. Krishanthi / Handicap International

Les graves inondations et les coulées de boue qui ont ravagé les régions du Sud-Ouest du Sri Lanka ont fait au moins 200 morts et 96 disparus. Plus d'un demi-million de personnes ont été touchées, et 75 000 habitants ont dû fuir leur foyer. Ce bilan va probablement s'alourdir, tandis que des centaines de milliers de personnes ont besoin d'une aide d'urgence. Handicap International est présente au Sri Lanka depuis 2003. Lors des inondations de novembre 2015 ainsi qu'après le passage du cyclone Roanu en mai 2016, nous avons apporté aux populations une aide financière et des solutions de logement

« Les catastrophes de 2015 et de 2016 ont entraîné le déplacement d'environ 350 000 habitants. Nous avons apporté toute l'aide que nous pouvions pour que ces personnes puissent reprendre le cours normal de leur une existence. Aujourd'hui, ce sont quasiment les mêmes régions qui sont durement touchées, et l'impact s'annonce pire encore. Les conséquences sont désastreuses pour toutes les personnes affectées. »

Anne-Lyse Coutin, chargée de projet au Sri Lanka

Les besoins immédiats pour la survie des populations ne sont pas la seule préoccupation de Handicap International. L’association est également inquiète de la capacité de ces communautés à se relever à moyen terme. « Ces inondations surviennent après une période de forte sécheresse et de mauvaises récoltes. Et maintenant, les habitants doivent faire face à une troisième saison consécutive sans récolte, ce qui met en péril leur sécurité alimentaire, leurs moyens de subsistance et leur résilience globale », ajoute Anne-Lyse Coutin.

Actuellement, nos experts de l’intervention d'urgence et notre équipe basée au Sri Lanka évaluent les besoins des personnes les plus touchées.

Publié le : 1 juin 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« De nombreux Vénézuéliens réfugiés en Colombie sont très fragilisés émotionnellement et psychologiquement »
© Juan Manuel Vargas / HI
Urgence

« De nombreux Vénézuéliens réfugiés en Colombie sont très fragilisés émotionnellement et psychologiquement »

Directeur de Handicap International en Colombie, Gregory Le Blanc témoigne de la situation des Vénézuéliens réfugiés en Colombie et décrit l’intervention d’urgence menée par l'association.

Séisme au Pakistan : Handicap International évalue les besoins sur le terrain
© Muhammad Reza/ANADOLU AGENCY/AFP PHOTO
Urgence

Séisme au Pakistan : Handicap International évalue les besoins sur le terrain

Un séisme de magnitude 5,8 a frappé la province du Penjab (ville de Jhelum) au Pakistan le 24 septembre, faisant au moins 38 morts et 646 blessés. Déjà présente sur place, Handicap International évalue les besoins de plus de 7 000 familles touchées.

Handicap International aide les familles qui fuient le Venezuela
© HI
Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Handicap International aide les familles qui fuient le Venezuela

La Colombie accueille plus d’un million de Vénézuéliens qui ont quitté leur pays. Handicap International apporte une aide d’urgence à ces populations vulnérables.