Go to main content

Un nouveau cas de fièvre hémorragique Ébola

Secourir les victimes
Sierra Leone

L’Organisation Mondiale de la Santé a confirmé le 15 janvier un nouveau cas de fièvre hémorragique à virus Ébola en Sierra Leone. Les équipes de Handicap International se tiennent prêtes en cas de nouvelle épidémie.

Véhicule dédié à l'évacuation de matériel potentiellement contaminé par le virus Ebola. Lors des interventions des équipes de Handicap International, les matelas et autres éléments ayant été en contact avec des fluides potentiellement infectés et ne pouvant être décontaminés totalement sont évacués puis détruits et remplacés par du matériel neuf.

© G. Doucet / Handicap International

Après la confirmation par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) d’un nouveau cas de fièvre hémorragique à virus Ebola en Sierra Leone le 15 janvier 2016, les équipes de Handicap International basées à Freetown restent vigilantes et prêtes à intervenir aux côtés des autorités sanitaires sierra-léonaises.

Dans le cadre de la réponse à l’épidémie qui a touché la Sierra Leone, les projets menés par Handicap International dans la Western Area (Freetown et alentours) ont permis en 2015 de transporter 3 827 patients vers des centres de traitements dédiés en toute sécurité et de désinfecter 1 834 logements, en s’appuyant sur une flotte de 30 ambulances et 15 véhicules de décontamination.

Handicap International maintient toujours une capacité d’intervention pour le transport de cas suspects ou confirmés. Une équipe se tient prête pour la décontamination de logements si de nouveaux cas étaient signalés.

> Sur le même thème : 

Publié le : 15 janvier 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Nos actions en 2017 Eduquer au danger des mines et des restes explosifs de guerre Secourir les déplacés et/ou les réfugiés Secourir les victimes

Nos actions en 2017

Mossoul, une contamination sans précédent par les restes explosifs de guerre
© E. Fourt / HI
Lutter contre les mines, les BASM et restes explosifs de guerre Secourir les victimes

Mossoul, une contamination sans précédent par les restes explosifs de guerre

Un an après la libération de Mossoul, HI publie un mini-rapport sur la pollution phénoménale de Mossoul par les restes explosifs de guerre, consécutive à plusieurs mois de combats. Particulièrement en cause : les bombardements massifs et quasi quotidiens pendant l’offensive militaire entre octobre 2016 et juillet 2017.

À Freetown, Handicap International vient en aide aux victimes des coulées de boue
© Handicap International
Urgence

À Freetown, Handicap International vient en aide aux victimes des coulées de boue

Au moins 500 personnes ont été tuées par les inondations et les glissements de terrain qui ont frappé le 14 août dernier Freetown, la capitale de la Sierra Leone. 800 autres sont portées disparues. Handicap International et ses partenaires dans la région ont mis en place une action d’urgence pour venir en aide aux personnes affectées.