Aller au contenu principal
 
 

Typhon Mangkhut : "Nous avons perdu près de 50 % des récoltes"

Urgence
Philippines

Handicap International a dépêché plusieurs spécialistes de l'urgence dans le Nord des Philippines afin d'évaluer les besoins des victimes du typhon Mangkhut qui a frappé le pays le 15 septembre. Premiers témoignages de notre équipe arrivée sur place et d'une mère de famille touchée par cette catastrophe.

Dommages causés par le typhon Mangkhut aux Philippines

Dommages causés par le typhon Mangkhut aux Philippines | © HI

Le typhon Mangkhut, qui a frappé le Nord des Philippines le 15 septembre, a tué plus de 60 personnes et affecté près d’un million d’autres.*

Plus de 50 personnes sont toujours portées disparues. Présente aux Philippines depuis 1985, Handicap International a envoyé des experts de l'urgence dans la Cordillère, dans le Nord du pays, afin d’évaluer les besoins des victimes du typhon.

Portrait de Pierre-Louis Bercion de l'équipe de Handicap International aux Philippines« Aujourd’hui nous nous sommes rendus dans la municipalité de Liwan Ouest et de Pinukpuk : il y a de nombreux arbres déracinés et des maisons endommagées.

Mais les dégâts les plus importants concernent l’agriculture : de nombreuses cultures de riz et de maïs sont endommagées, un mois avant la récolte.

Pour les populations rurales, qui vivent principalement de ces ressources, c’est une situation dramatique. »

Pierre-Louis Bercion, coordinateur des besoins pour HI aux Philippines

"Très inquiets pour le futur"

Florabel, 37 ans, mère de deux enfants, vit à Liwan :

« Nous vivons en grande partie de l’agriculture. Suite au passage du typhon Mangkhut, près de 50 % de nos récoltes ont été endommagées. Nous sommes très inquiets pour le futur. »

Handicap International poursuit sa mission d’évaluation afin de rencontrer d’autres familles touchées par le typhon et de préparer des activités d’urgence en coordination avec ses partenaires locaux.

Faites un don d'urgence pour soutenir Handicap International aux Philippines après le passage du typhon Mangkhut

https://reliefweb.int/sites/reliefweb.int/files/resources/20180916%20Typhoon%20Mangkhut%20Update%20no%205%20FINAL.pdf

Voir nos dernières actualités sur le typhon Mangkhut

Publié le : 18 septembre 2018
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
donateurs@france.hi.org
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail agissez@france.hi.org

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
c.amati@hi.org 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : donateurs@france.hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Yémen : "Les personnes handicapées ont peur de sortir de chez elles"
© HI
Droit Mines et autres armes Urgence

Yémen : "Les personnes handicapées ont peur de sortir de chez elles"

La situation des personnes handicapées au Yémen est désespérée. Difficultés à fuir les violences, à accéder à l'aide... Yasmine Daelman, responsable Plaidoyer, explique la situation.

Ukraine : comment se préparer à un conflit ouvert
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Ukraine : comment se préparer à un conflit ouvert

Handicap International va intervenir auprès des communautés en Ukraine pour les aider à se préparer aux conflits par l’adoption de comportements à appliquer avant, pendant et après une attaque armée.

Les Ukrainiens de retour chez eux vivent sous la menace des engins explosifs
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Les Ukrainiens de retour chez eux vivent sous la menace des engins explosifs

En Ukraine, certaines personnes commencent à rentrer chez elles dans des villes contaminées par les engins explosifs. Handicap International les prépare à identifier les dangers et à adopter des comportements sûrs.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris