Go to main content
 
 

Typhon Mangkhut : des spécialistes de l’urgence de HI évaluent les besoins des victimes

Urgence
Philippines

Plusieurs urgentistes de Handicap International sont arrivés dans le Nord des Philippines. Ils ont pour mission d'identifier les besoins des victimes du typhon Mangkhut, le plus violent de l’année, et de préparer une intervention d’urgence adaptée.

Conséquences du typhon Mangkhut à Visayas aux Philippines

Conséquences du typhon Mangkhut à Visayas aux Philippines | © Randy Bandiola / HI

Près de cinquante personnes ont perdu la vie et 4 millions ont été affectées par le typhon Mangkhut (Ompong en philippin) qui a frappé les Philippines le 15 septembre.

Les secours arrivent

Les secours sont arrivés dans le Nord du pays, mais les routes devenues impraticables suite aux glissements de terrain et aux inondations compliquent les recherches.

Beaucoup de maisons ont perdu leur toit, et plus de 100 000 personnes ont été déplacées dans des centres d’évacuation.

Faites un don d'urgence pour soutenir Handicap International aux Philippines après le passage du typhon Mangkhut

Distribution de kits

Portrait de Reiza Dejito, directrice de Handicap International aux Philippines« Le typhon Mangkhut a entraîné d’importantes inondations et glissements de terrain. Les populations rurales sont très inquiètes concernant leurs productions de riz et de maïs, principales sources de revenus, qui ont connu de nombreux dégâts. Les urgentistes de Handicap International arrivés dans le Nord du pays évaluent les besoins des victimes, notamment en termes de protection (comme les abris). Nous pourrons dès lors lancer une intervention d’urgence, en lien avec nos partenaires locaux. L'association va notamment distribuer des kits non alimentaires à au moins 2 000 ménages. »

Reiza Dejito, directrice de Handicap Internaitonal aux Philippines

Voir nos dernières actualités sur le typhon Mangkhut


Présente aux Philippines depuis plus de trente ans, Handicap International intervient régulièrement auprès des victimes de catastrophes naturelles, notamment en préparant les communautés à être plus résilientes face aux désastres. HI avait notamment mené une intervention majeure suite au passage du typhon Haiyan en novembre 2013, qui a affecté plus de 14 millions de personnes et fait perdre la vie à plus de 6 000 personnes. 

Publié le : 17 septembre 2018
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Mossoul Ouest, ville fantôme
© Fanny Mraz / HI
Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Mossoul Ouest, ville fantôme

Entre octobre 2016 et juillet 2017, Mossoul a été le théâtre de violents combats. L’utilisation intensive d’armes explosives – bombardements, pose de mines artisanales, etc. – a anéanti principalement la partie Ouest de la ville. Plus de 500 000 personnes sont toujours déplacées dans des camps de la province de la Ninive.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés
© Martin Crep / HI
Droit Insertion Urgence

Le Conseil de sécurité des Nations Unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés

Pour la première fois, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté une résolution sur les personnes handicapées dans les conflits armés. Une avancée historique pour ces dernières, particulièrement exposées lors des crises et souvent négligées dans l'aide humanitaire.

Les Mozambicains entament la reconstruction grâce aux distributions de HI
© A. Emangard / HI
Urgence

Les Mozambicains entament la reconstruction grâce aux distributions de HI

Après plusieurs semaines de déblaiement des décombres, Handicap International aide les habitants de Beira à réparer et à reconstruire leurs maisons après le passage du cyclone Idai au Mozambique.