Aller au contenu principal
 
 

Survivre à un bombardement tient du miracle

Mines et autres armes
Irak

Anfal est agente en santé mentale en Irak pour Handicap International. Elle vivait à Mossoul, qui a été bombardée en 2017. Sa maison a été touchée, elle a survécu ainsi que sa famille.

Anfal, de l'équipe de santé mentale de Handicap International en Irak, en train de mener une séance de sensibilisation sur l'importance de la santé mentale

Anfal en train de mener une séance de sensibilisation sur l'importance de la santé mentale | © HI

L'Irak a été dévasté par les bombardements en zones habitées. Notre collègue Anfal en a été une victime directe. Elle raconte son histoire qui est aussi celle de sa famille.

« Je me souviens du 5 mai 2017 comme si c'était hier. Il y avait des bombardements et des combats tous les jours. Toute ma famille s’était réfugiée dans la salle de bain, sans nourriture ni eau, avec toutes nos pièces d'identité et les documents prouvant que nous étions propriétaires de notre maison. Notre quartier de Mossoul avait été libéré du groupe État islamique. Mais notre rue était toujours sous leur contrôle. Les combats étaient constants. »

« Nous savions qu'à tout moment, il pouvait y avoir une frappe aérienne sur notre maison. Ce que nous ne savions pas, c'est si nous allions survivre. »

Survivre à un bombardement

« Puis c'est arrivé. Une frappe aérienne a détruit notre maison et tous nos biens. Une voiture piégée a également explosé à proximité. Notre maison familiale s'est écroulée tout autour de nous, les débris nous tombant dessus. Par miracle, nous avons tous survécu, y compris ma mère qui est âgée et qui se déplace en fauteuil roulant. Nous avons réussi à nous échapper vers la maison d'un voisin, où nous nous sommes à nouveau cachés dans une petite salle de bain. Le jour suivant, cette maison a été attaquée. Nous avons donc cherché refuge dans une autre maison voisine, jusqu'à ce que, trois jours plus tard, les forces irakiennes nous trouvent. 

Pendant la nuit, elles nous ont aidés à nous échapper vers un camp de déplacés. Rapidement, nous avons retrouvé mon frère et nous nous sommes réfugiés dans sa maison. Après la libération complète de la ville plus tard dans l'année, ma famille et moi sommes retournés à Mossoul. Nous avions tout perdu, et mon mari et moi étions sans travail... »

Aider les autres

« Un nouveau chapitre de ma vie a commencé lorsque j'ai été embauchée par Handicap International en tant que travailleuse en soutien psychosocial. J'ai pu recommencer à soutenir ma famille, réparer ma maison et reconstruire nos vies. »

« Les choses matérielles peuvent toujours être remplacées, mais la famille est irremplaçable. »

« Les bombardements de 2017 ont des conséquences dévastatrices à long terme. De nombreuses personnes de mon entourage ont perdu leurs proches, leur emploi et leur maison. Leurs conditions de vie, et de santé, se sont depuis gravement détériorées, même après la fin des combats. Toute cette violence et cette dévastation peuvent amener les gens à souffrir de dépression, de tristesse et à avoir parfois des pensées suicidaires. Certaines personnes refoulent leurs sentiments. D'autres développent des maladies physiques, car leurs besoins en santé mentale ne sont pas traités.

Avec l'équipe de santé mentale et de soutien psychosocial de Handicap International, je conseille les gens sur la façon de gérer leur stress et sur des mécanismes d'adaptation pour les personnes qui ont un traumatisme psychologique. »

Publié le : 17 janvier 2022
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
donateurs@france.hi.org
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail agissez@france.hi.org

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
c.amati@hi.org 
Voir l'espace Presse

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : comment se préparer à un conflit ouvert
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Ukraine : comment se préparer à un conflit ouvert

Handicap International va intervenir auprès des communautés en Ukraine pour les aider à se préparer aux conflits par l’adoption de comportements à appliquer avant, pendant et après une attaque armée.

Les Ukrainiens de retour chez eux vivent sous la menace des engins explosifs
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Les Ukrainiens de retour chez eux vivent sous la menace des engins explosifs

En Ukraine, certaines personnes commencent à rentrer chez elles dans des villes contaminées par les engins explosifs. Handicap International les prépare à identifier les dangers et à adopter des comportements sûrs.

Vladimir a survécu à une explosion en Ukraine
© HI
Mines et autres armes Réadaptation Urgence

Vladimir a survécu à une explosion en Ukraine

En Ukraine, Vladimir a survécu à une explosion qui lui a causé de graves brûlures. Handicap International l'aide à se rétablir en lui proposant des exercices de rééducation et des soins pour faciliter sa guérison.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris