Go to main content

Sport Ensemble : le team building sportif et solidaire

Insertion
France

Sport Ensemble, la course sportive et solidaire de Handicap International, invite les entreprises à mobiliser leurs salariés. Le 14 mai à Paris et le 2 juillet à Lyon, plus de 1 000 collaborateurs prendront part au challenge et soutiendront les actions de l’association. À la clé, un moyen de fédérer ses équipes, de donner du sens à une démarche collective et de partager un moment convivial. Illustration avec l’entreprise Talan.

La team Talan lors de la dernière édition en 2016

La team Talan lors de la dernière édition en 2016 | © Handicap International

Une entreprise engagée

Cette année encore, les salariés de Talan, une entreprise de conseil opérationnel et de services numériques, fouleront la ligne d’arrivée des 10 km de Sport Ensemble le 14 mai prochain. Engagée sur les questions de responsabilité sociale, l’entreprise a été récompensée par le label "Great Place to Work". Elle œuvre notamment en faveur de la mixité dans le domaine du numérique, où les femmes ne représentent que 28 % des salariés.

« Ma direction est toujours d’un grand soutien. L’entreprise est très impliquée dans les actions liées à l’humanitaire et veille au bien-être des collaborateurs et à leur santé. »

Chloé Vinel, Chief Happiness Officer chez Talan

Un projet qui « motive et a du sens »

Pour Chloé Vinel, Sport Ensemble est un moment de sport, de solidarité mais aussi de détente. Les collaborateurs les plus motivés par le challenge sportif s’entraînent ensemble ou individuellement, tandis que les autres viennent courir ou marcher dans un esprit de détente. En témoigne la super équipe de supporters de l’édition 2016 : « Le meilleur souvenir de l’année passée, c’est l’engouement des collaborateurs durant la course mais aussi l’ambiance et la convivialité dans la tente de l’entreprise après l’effort », souligne-t-elle.

Un moyen incontournable de fédérer ses collaborateurs

Les collaborateurs de Talan sont habitués aux défis. Le dernier en date est le challenge sportif inter-entreprises Work’N Sport au profit de Handicap International. Pour l’entreprise, ce type d’événement est un moyen de créer des occasions de rencontres.

« La majorité de nos salariés ne travaillant pas au siège, les challenges sportifs sont un excellent moyen de fédérer les équipes. Participer à des événements solidaires, comme Sport Ensemble, permet de renforcer le niveau de satisfaction et d’engagement de nos salariés. »

Chloé Vinel


> Entreprises, comment rejoindre l’aventure Sport Ensemble ?
Différentes formules sont proposées aux entreprises souhaitant participer à l’événement : toutes les informations.

Publié le : 12 mai 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Pyramide de chaussures : le Pockemon Crew vous donne rendez-vous le 29 septembre
© Les Films Associés
Solidarité

Pyramide de chaussures : le Pockemon Crew vous donne rendez-vous le 29 septembre

La troupe lyonnaise championne du monde de hip-hop a tourné cet été un clip dans les locaux de Handicap International à Lyon. Les danseurs seront présents pour la deuxième année consécutive sur la Pyramide de chaussures place Bellecour le samedi 29 septembre. Découvrez le message du Pockemon Crew en vidéo.

Humanitaire – Une vie d’actions
© HI
Solidarité

Humanitaire – Une vie d’actions

"Humanitaire – Une vie d’actions" retrace le parcours de Philippe Chabasse, ancien codirigeant de Handicap International et actuel secrétaire général du CA de la Fédération HI. Ce livre est un hommage aux hommes et aux femmes qui furent ses compagnons de route, autant qu’un témoignage inspirant à l’engagement. 1 euro est reversé à l’association sur chaque exemplaire vendu.

Pyramides de chaussures : pourquoi se mobiliser avec Handicap International ?
© Claire Sousbie / HI
Mines et autres armes Solidarité

Pyramides de chaussures : pourquoi se mobiliser avec Handicap International ?

Nouveautés 2018, raisons de venir, soutenir HI... Trois questions à Julie Coquillat, chef de projet Pyramides de chaussures pour l’association.