Go to main content

Séisme en Afghanistan et au Pakistan : nos équipes prêtes à intervenir

Secourir les victimes
Afghanistan Pakistan

Les équipes de Handicap International, déjà présentes sur place, se tiennent prêtes à intervenir suite au violent tremblement de terre qui a frappé l’Afghanistan et le Pakistan le 26 octobre. Le bilan provisoire fait état de dizaines de morts et de centaines de blessés de part et d’autre de l’épicentre, une zone de hautes montagnes qui sépare les deux pays.

Au Pakistan, enfant blessé lors du violent séisme du 26 octobre qui a touché le pays et l'Afghanistan.

© Ahmad Sidique / XINHUA

L’Afghanistan et le Pakistan ont été frappés le 26 octobre par un violent séisme d’une magnitude de 7,5. Son épicentre était situé à 170 kilomètres de Kaboul, la capitale afghane, dans la région du Badakhshan, une zone de montagnes de l’Hindou Koush. Le tremblement de terre a également été ressenti en Inde. 

Le bilan humain et matériel évolue d’heure en heure dans cette région isolée et difficile d’accès, déjà affectée par plusieurs tremblements de terre meurtriers par le passé. La population est estimée à 931 807 habitants dans un rayon de 100 kilomètres.

Handicap International est présente en Afghanistan depuis 1987 et au Pakistan depuis 1985. L’association bénéficie d’une solide expérience dans l’aide apportée aux victimes des séismes, comme en témoignent ses interventions lors du tremblement de terre au Népal en avril 2015, en Haïti en 2010, mais aussi déjà au Pakistan en 2005. L’heure est à présent au diagnostic et à l'évaluation des besoins, et les équipes de Handicap International se tiennent prêtes à intervenir.

> En savoir plus sur l'expertise de Handicap International dans l'urgence

Au Pakistan, enfant blessé lors du violent séisme du 26 octobre qui a touché le pays et l'Afghanistan. © Ahmad Sidique / XINHUA
Au Pakistan, enfant blessé lors du violent séisme du 26 octobre qui a touché le pays et l'Afghanistan. © Ahmad Sidique / XINHUA

Publié le : 26 octobre 2015
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Nos actions en 2017 Eduquer au danger des mines et des restes explosifs de guerre Secourir les déplacés et/ou les réfugiés Secourir les victimes

Nos actions en 2017

Mossoul, une contamination sans précédent par les restes explosifs de guerre
© E. Fourt / HI
Lutter contre les mines, les BASM et restes explosifs de guerre Secourir les victimes

Mossoul, une contamination sans précédent par les restes explosifs de guerre

Un an après la libération de Mossoul, HI publie un mini-rapport sur la pollution phénoménale de Mossoul par les restes explosifs de guerre, consécutive à plusieurs mois de combats. Particulièrement en cause : les bombardements massifs et quasi quotidiens pendant l’offensive militaire entre octobre 2016 et juillet 2017.

Augmentation effrayante du nombre de victimes d’armes explosives
© Martin Crep / HI
Mines et autres armes

Augmentation effrayante du nombre de victimes d’armes explosives

À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre les mines le 4 avril, Handicap International s’alarme de l’augmentation effrayante du nombre de victimes des armes explosives : 32 008 civils ont été tués ou blessés par ces armes en 2016, et le bilan s’annonce encore plus lourd pour 2017.