Go to main content

Séisme au Népal : Handicap International apporte une aide immédiate aux victimes

Secourir les victimes
Népal

Ce samedi 25 avril, un violent tremblement de terre a frappé le Népal, provoquant la mort de plus de 2 000 personnes. L’état d’urgence a été déclaré par le gouvernement. Les équipes de Handicap International ont apporté un soutien immédiat et évaluent la nécessité d’une intervention de plus grande ampleur.

Conséquences dues au séisme du 25 avril 2015, Kathmandou, Nepal.

Handicap International

Le Népal vient d’être frappé par un très violent séisme d’une magnitude de 7.8, dont l’épicentre était situé à 80 km au nord-ouest de Katmandou, la capitale. Ce tremblement de terre, le plus dévastateur depuis près d’un siècle, a fait perdre la vie à plus de 2 000 personnes, blessé des milliers d’individus et détruit de nombreuses infrastructures.

 « L’état d’urgence a été déclaré par le gouvernement, qui fait appel à l’aide internationale. Ici, le séisme a été dévastateur, et la terre tremble encore. De nombreux immeubles et bâtiments se sont effondrés, surtout en dehors de Katmandou. Les populations sont en état de choc. Elles se sont ruées à l’extérieur et se sont déplacées dans les centres d’évacuation. Manque de personnel et de matériel médical : les hôpitaux sont débordés. Routes bloquées, communication interrompue, la situation est particulièrement problématique pour les populations vivant dans les villages reculés », témoigne Sarah Blin, Directrice de Programme pour Handicap International au Népal.

« Nos équipes sont saines et sauves. Nous manquons encore d’information, mais nous avons déjà distribué des chaises roulantes dans deux hôpitaux principaux de Katmandou. Nous évaluons actuellement la nécessité d’une intervention d’urgence de plus grande ampleur et nous y préparons, avec nos équipes mobilisées à Katmandou et à Lyon. »

Publié le : 25 avril 2015
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Nos actions en 2017 Eduquer au danger des mines et des restes explosifs de guerre Secourir les déplacés et/ou les réfugiés Secourir les victimes

Nos actions en 2017

Mossoul, une contamination sans précédent par les restes explosifs de guerre
© E. Fourt / HI
Lutter contre les mines, les BASM et restes explosifs de guerre Secourir les victimes

Mossoul, une contamination sans précédent par les restes explosifs de guerre

Un an après la libération de Mossoul, HI publie un mini-rapport sur la pollution phénoménale de Mossoul par les restes explosifs de guerre, consécutive à plusieurs mois de combats. Particulièrement en cause : les bombardements massifs et quasi quotidiens pendant l’offensive militaire entre octobre 2016 et juillet 2017.

Reema, magnifique danseuse, veut retrouver sa famille
© Bas Bogaerts / HI
Insertion Réadaptation

Reema, magnifique danseuse, veut retrouver sa famille

Reema a été abandonnée quand elle avait 6 ans. Atteinte d’une malformation congénitale, elle n’a pas pu marcher pendant des années. Avec le soutien de Handicap International, elle a reçu une prothèse et a bénéficié de séances de réadaptation. Aujourd’hui âgée de 14 ans, Reema va à l’école et s’entraîne chaque matin pour devenir danseuse. Une incroyable transformation.