Go to main content

Séisme au Népal : Handicap International apporte une aide immédiate aux victimes

Secourir les victimes
Népal

Ce samedi 25 avril, un violent tremblement de terre a frappé le Népal, provoquant la mort de plus de 2 000 personnes. L’état d’urgence a été déclaré par le gouvernement. Les équipes de Handicap International ont apporté un soutien immédiat et évaluent la nécessité d’une intervention de plus grande ampleur.

Conséquences dues au séisme du 25 avril 2015, Kathmandou, Nepal.

Handicap International

Le Népal vient d’être frappé par un très violent séisme d’une magnitude de 7.8, dont l’épicentre était situé à 80 km au nord-ouest de Katmandou, la capitale. Ce tremblement de terre, le plus dévastateur depuis près d’un siècle, a fait perdre la vie à plus de 2 000 personnes, blessé des milliers d’individus et détruit de nombreuses infrastructures.

 « L’état d’urgence a été déclaré par le gouvernement, qui fait appel à l’aide internationale. Ici, le séisme a été dévastateur, et la terre tremble encore. De nombreux immeubles et bâtiments se sont effondrés, surtout en dehors de Katmandou. Les populations sont en état de choc. Elles se sont ruées à l’extérieur et se sont déplacées dans les centres d’évacuation. Manque de personnel et de matériel médical : les hôpitaux sont débordés. Routes bloquées, communication interrompue, la situation est particulièrement problématique pour les populations vivant dans les villages reculés », témoigne Sarah Blin, Directrice de Programme pour Handicap International au Népal.

« Nos équipes sont saines et sauves. Nous manquons encore d’information, mais nous avons déjà distribué des chaises roulantes dans deux hôpitaux principaux de Katmandou. Nous évaluons actuellement la nécessité d’une intervention d’urgence de plus grande ampleur et nous y préparons, avec nos équipes mobilisées à Katmandou et à Lyon. »

Publié le : 25 avril 2015
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations donateurs
04 78 69 67 00

Relations presse

Nathalie BLIN
04 26 68 75 39 / 06 98 65 63 94
nblin@handicap-international.fr

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Rien ne peut séparer Nirmala et Khendo !
© Elise Cartuyvels / HI

Rien ne peut séparer Nirmala et Khendo !

Le 25 avril 2015, un violent séisme secouait le Népal. À des centaines de kilomètres l’une de l’autre, Nirmala et Khendo étaient ensevelies sous les décombres. Amputées d’une jambe, elles se rencontrent à l’hôpital, suivent de nombreuses séances de réadaptation avec les kinésithérapeutes de HI et réapprennent à marcher. Trois ans plus tard, elles sont devenues inséparables, vont à l’école ensemble et rêvent de danser.

« Je suis heureux d’avoir aidé ces enfants, ces adultes, ces victimes »
© Elise Cartuyvels / HI

« Je suis heureux d’avoir aidé ces enfants, ces adultes, ces victimes »

Sudan Rimal, 29 ans, est kinésithérapeute pour Handicap International au Népal. Après le séisme qui a frappé le pays le 25 avril 2015, il a aidé des centaines de victimes en menant des séances de réadaptation et en leur apprenant à remarcher. Témoignage d’un professionnel qui a beaucoup appris de cette catastrophe.

Trois ans après le séisme, Handicap International toujours aux côtés des victimes
© Elise Cartuyvels / HI

Trois ans après le séisme, Handicap International toujours aux côtés des victimes

Le 25 avril 2015, la terre tremblait au Népal. Plus de 8 000 personnes perdaient la vie et plus de 22 000 autres étaient blessées. Handicap International est immédiatement intervenue auprès des personnes affectées. L’association a aidé plus de 15 000 personnes dont Ramesh, Nirmala et Khendo.