Go to main content
 
 

Route du Rhum : destination Guadeloupe !

France
Le skipper française Damien Seguin à la barre du Class 40 ERDF Des Pieds et des Mains

© Jean-Marie LIOT

Après 10 jours de marathon sur le village de la course à Saint-Malo, le skipper Damien Seguin a pris sereinement le départ de sa deuxième Route du Rhum le dimanche 2 novembre. Parrain de Handicap International, Damien a toujours su conjuguer aventure sportive et engagement solidaire.

Né sans main gauche, il a d’abord dû se battre pour avoir le droit de courir aux côtés des skippers valides. Aujourd’hui reconnu par ses pairs, il porte le combat des personnes handicapées à travers l’association Des pieds et des mains et en soutenant les projets de Handicap International.

À bord de son Class 40, la mascotte aux couleurs de l’association l’accompagnera tout au long de cette traversée jusqu’à Pointe-À-Pitre.

Bonne route à Damien !

www.damienseguin.fr

Publié le : 3 novembre 2014
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Sac à Sapin 2019, approuvé par SamSam !
© HI
Solidarité

Sac à Sapin 2019, approuvé par SamSam !

Pour sa 26e édition, le Sac à Sapin de Handicap International revient avec un nouvel ambassadeur de choix, le super-héros SamSam, grâce à un partenariat entre l’association et le film d’animation qui sort en 2020. Et toujours 1,50 euro par sac vendu reversé à HI.

« Placer la personne au cœur des actions de réadaptation »
© HI
Réadaptation

« Placer la personne au cœur des actions de réadaptation »

Isabelle Urseau est Directrice de la réadaptation à Handicap International. Elle explique en quoi cette discipline est l’un des piliers de l’association et comment elle est amenée à évoluer. Entretien.

Handicap International inaugure le Monument au civil inconnu
© HI
Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables

Handicap International inaugure le Monument au civil inconnu

Handicap International a inauguré le 26 septembre à Paris le "Monument au civil inconnu" deux jours avant la Pyramide de chaussures, en hommage aux victimes civiles des conflits contemporains et pour dénoncer une pratique intolérable : les bombardements en zones peuplées.