Go to main content
 
 

Rejoignez l’appel pour la fin des souffrances en Syrie

Secourir les victimes
Syrie

À l'approche des négociations de paix sur la Syrie, qui doivent débuter le 29 janvier à Genève, Handicap International se joint à une centaine d’organisations humanitaires et institutions des Nations Unies pour réclamer la fin de la crise en Syrie. Sont interpellés les gouvernements mais aussi vous, citoyens du monde, pour parler d’une même voix et exiger l'arrêt de ce carnage. Rejoignez-nous en partageant cette actualité !

Réfugiés syriens au Liban. Photo d'archive Handicap International

© G. Dubourthoumieu / Handicap International

L’appel signé par plus de 120 organisations humanitaires – dont Handicap International – et institutions des Nations Unies exhorte les gouvernements du monde entier mais aussi les citoyens à se joindre à elles pour réclamer la fin de la crise en Syrie et des souffrances subies par des millions de civils.

Cette déclaration forte liste également une série de mesures immédiates pouvant améliorer l’accès des acteurs humanitaires et l’acheminement de l’aide aux personnes qui en ont le plus besoin sur le sol syrien.

Plus que jamais, une voix publique et collective doit exiger que tout soit mis en œuvre par ceux qui le peuvent pour mettre fin à un conflit sanglant qui dure depuis près de 5 ans, trouver un accord de cessez-le-feu et un chemin vers la paix…

Faites entendre votre indignation en partageant cette page via les boutons Facebook, Twitter ou Google+ au-dessus de ce texte.

> Téléchargez le texte intégral de l’appel des humanitaires (PDF)

Sur le même thème : Blocus à Madaya, les ONG tirent la sonnette d’alarme

Publié le : 25 janvier 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Nord-est de la Syrie : Il est urgent d’assurer la protection des civils et des travailleurs humanitaires
© Google Maps
Protéger les populations vulnérables

Nord-est de la Syrie : Il est urgent d’assurer la protection des civils et des travailleurs humanitaires

Après presque une décennie de guerre civile, l'incursion turque dans le Nord-est de la Syrie relance le cycle de violence, d’angoisse et d'incertitude pour les habitants de cette région. Handicap International est extrêmement préoccupée par l’escalade militaire et la menace que celle-ci fait peser sur la population civile. L'association appelle toutes les parties au conflit à protéger les civils, en particulier dans les zones peuplées ciblées par les frappes aériennes et les tirs d’artillerie.

Handicap International dénonce le bombardement des zones peuplées d’Idlib
© HI
Mines et autres armes Urgence

Handicap International dénonce le bombardement des zones peuplées d’Idlib

Alors que les combats se sont intensifiés dans le Nord-ouest de la Syrie, en particulier sur la ville d’Idlib et le Sud de la province, Handicap International s’inquiète du sort des milliers de civils qui sont directement exposés aux bombardements.

Axelle Red : « La situation des réfugiés syriens me touche énormément parce que cela pourrait nous arriver à tous »
© Laurie Dieffembacq-Belga / HI
Mines et autres armes Secourir les déplacés/réfugiés

Axelle Red : « La situation des réfugiés syriens me touche énormément parce que cela pourrait nous arriver à tous »

Femme de conviction et de cœur, engagée depuis plusieurs décennies dans des causes humanistes, Axelle Red est ambassadrice de Handicap International depuis 2017. Son répertoire, à découvrir ou redécouvrir, est un beau voyage dans les méandres de l’âme humaine et du monde, où elle arbore toujours la flamme de l’espoir. Entretien.