Accès direct au contenu
 
 

Récoltes détruites : HI va distribuer des rations alimentaires au Mozambique

Urgence
Mozambique

Dans les régions du Mozambique dévastées par le cyclone Idai, l’insécurité alimentaire devrait grimper en flèche dans les prochains mois. Handicap International va distribuer une aide alimentaire à 12 000 familles.

Au Mozambique après le cyclone Idai, Handicap International évalue les options de transport pour améliorer l’accès aux zones rurales

Handicap International évalue les options de transport pour améliorer l’accès aux zones rurales | © Fabrice Renoux / HI

Récoltes détruites

Le cyclone Idai, qui a frappé la côte du Mozambique le 14 mars, a provoqué des inondations colossales. Le niveau des eaux redescend mais quelque 3 000 km² de terres sont encore submergés et 500 000 hectares de culture ont été détruits alors qu’elles étaient mûres pour la récolte. Les conséquences se feront sentir immédiatement.

Distributions alimentaires

Handicap International va distribuer à 12 000 familles les stocks d’aliments de base du Programme Alimentaire Mondial (PAM), à savoir du riz, de l’huile et des haricots. Dans les semaines à venir, cela aidera les populations qui s’efforcent de reconstruire leur vie dans des circonstances très difficiles. Le PAM estime le coût de la fourniture d’aliments de survie aux victimes à 150 millions de dollars pour les trois prochains mois.

Faites un don d'urgence, aidez les victimes en soutenant Handicap International

Inondations et risque de maladies

Portrait de Fanny Mraz, directrice des opérations d’urgence de Handicap International« Le risque de maladies transmissibles s’accroît terriblement à cause des eaux stagnantes et de la surpopulation dans les centres d’hébergement collectif, qui accueillent désormais plus de 110 000 personnes déplacées. Le risque d’épidémie de paludisme et de choléra est très préoccupant. » 

Fanny Mraz, directrice des opérations d’urgence de Handicap International

Afin de réduire le risque de propagation des maladies, l'association prévoit de distribuer à 8 000 familles des kits d’hygiène contenant des articles de base tels que du savon et de la lessive.

1,85 million de personnes touchées

Le cyclone Idai a tué au moins 416 personnes, blessé plus de 1 500 autres et réduit environ 1,85 million de personnes à dépendre de l’aide et de la protection humanitaires.

Voir toutes nos actualités sur l'urgence Mozambique

Publié le : 28 mars 2019
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

HI et les équipes locales de secours à pied d’œuvre contre le coronavirus
© HI
Santé Urgence

HI et les équipes locales de secours à pied d’œuvre contre le coronavirus

À Madagascar, Handicap International adapte deux de ses projets pour faire barrage au Covid-19. Des équipes locales de secours sont formées pour protéger les populations dans les zones d’intervention. L’objectif est d’être aux côtés des personnes handicapées et des populations vulnérables.

Covid-19 : HI engage des actions sur plusieurs fronts pour préserver les plus fragiles
© HI
Santé Urgence

Covid-19 : HI engage des actions sur plusieurs fronts pour préserver les plus fragiles

Pour faire face à la propagation rapide de la pandémie de coronavirus, Handicap International adapte ses activités au jour le jour pour contribuer à protéger les personnes les plus vulnérables. Nos priorités : délivrer des messages de prévention et venir en aide aux plus fragiles, avec notamment un volet psychosocial.

Covid-19 : HI adapte ses actions pour protéger les plus vulnérables
© Quinn Neely / HI
Insertion Santé Urgence

Covid-19 : HI adapte ses actions pour protéger les plus vulnérables

Sur le terrain, partout où c’est possible, les équipes de Handicap International adaptent leurs activités pour lutter contre la propagation du coronavirus. Les modalités d’intervention sont revues et de nouveaux projets sont créés. Mot d’ordre : protéger du virus et agir sur les effets de la crise, avec une attention particulière pour les personnes handicapées, âgées ou isolées, les enfants et les femmes.