Accès direct au contenu
 
 

RD Congo : apporter l’aide indispensable à la survie des déplacés

Améliorer la santé mentale Appareiller et rééduquer Secourir les déplacés et/ou les réfugiés
République démocratique du Congo

Conflits armés principalement localisés dans la province du Nord Kivu, déplacements importants de populations, multiplication des épidémies de choléra, rougeole et fièvre hémorragique, exposition accrue aux catastrophes naturelles (inondations, glissements de terrain, éruption volcanique et feux de brousse)… La République démocratique du Congo est en proie depuis plus de 15 ans à une crise humanitaire complexe.

Camp Mugunga 3 au Nord Kivu, en République démocratique du Congo

© H. Bonnin / Handicap International

Aujourd’hui, le pays compte 2,7 millions de déplacés et plus de 400 000 personnes se sont réfugiées dans les pays voisins.
En à peine un an, Handicap International a aidé plus de 8 000 personnes vulnérables grâce à ses points relais « handicap et vulnérabilité » mis en place dans les camps de déplacés de Goma : 

  • Plus de 1 500 personnes ont suivi des séances de réadaptation.
  • 1 360 aides à la mobilité (béquilles, fauteuils roulants, etc.) ont été distribuées.
  • 1 300 personnes ont bénéficié de soutien psychosocial.

Afin de coordonner et d’acheminer l’aide humanitaire aux populations déplacées par la crise, Handicap International a créée en 2009 une plateforme logistique basée à Goma et Walikale. Chaque mois, 25 camions sont mis à la disposition de plus de 50 organisations humanitaires et des agences des Nations Unies, en plus des services logistiques. 

Parallèlement, une cellule technique « inclusion », composée de trois conseillers, accompagne les autres organisations humanitaires pour adapter leurs actions aux personnes handicapées et sensibilise les communautés à l’accompagnement psychosocial, ainsi qu’à la protection et l’intégration des personnes vulnérables.

Publié le : 17 février 2015
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Au Nord Kivu, plus de 1 600 victimes de conflit ont bénéficié de réadaptation d'urgence
© Patrick Meinhardt / HI
Réadaptation Urgence

Au Nord Kivu, plus de 1 600 victimes de conflit ont bénéficié de réadaptation d'urgence

Pendant deux ans, les kinés et psychologues de Handicap International se sont rendus dans des zones du Nord Kivu où l'insécurité est très élevée afin de venir en aide à plus de 1 600 victimes de conflit. À Rutshuru, l'association était la seule ONG à proposer des soins de réadaptation d’urgence. Bilan.

« Je fais de mon mieux, mais j'ai tellement peur »
© Patrick Meinhardt / HI
Réadaptation Urgence

« Je fais de mon mieux, mais j'ai tellement peur »

Jacquie, 32 ans, mère de sept enfants, raconte son histoire et celle de sa fille, qui a perdu une jambe dans des affrontements entre groupes rebelles au Nord Kivu en RDC.

« La réadaptation et le soutien psychosocial me font du bien »
© Patrick Meinhardt / HI
Réadaptation Urgence

« La réadaptation et le soutien psychosocial me font du bien »

Comme des milliers d’autres personnes au Nord Kivu en RDC, Kanyere Mwamini, 24 ans, a été victime des conflits qui déchirent la région. Fusillée chez elle, touchée à la jambe, à la poitrine et à la main, elle bénéficie de séances de rééducation de Handicap International et tente de surmonter l’immense tristesse qui l’accable avec le soutien d'un psychologue de l'association.