Go to main content

Pyramides de chaussures J-1 mois

Déminer les terres
Syrie
Bénévoles devant la pyramide

© Pascal Grappin / Handicap International

Dans un mois jour pour jour aura lieu la 18ème édition des Pyramides de chaussures. Nous vous invitons à retrouver nos équipes de bénévoles dans 29 villes en France, ainsi qu'au Canada à Montréal, et à vous mobiliser à nos côtés pour dire non à l'injustice des mines et des bombes à sous-munition, qui font 1 victime toutes les deux heures.

Découvrez ici plus en détails les villes organisatrices, et n'hésitez pas à contacter nos équipes de bénévoles pour participer vous aussi à l'organisation de cette journée de mobilisation !

Publié le : 28 août 2013
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Crise syrienne : quand les civils paient le prix fort
© Benoit Almeras / HI
Secourir les déplacés/réfugiés

Crise syrienne : quand les civils paient le prix fort

Depuis le début de la crise syrienne, plus d’un million de Syriens se sont réfugiés au Liban. La moitié sont des enfants. Handicap International intervient auprès de ces personnes qui ont tout perdu et exhorte les États à protéger les civils.

Le risque d’une catastrophe humanitaire à Idlib
© Brice Blondel / HI
Protéger les populations vulnérables Urgence

Le risque d’une catastrophe humanitaire à Idlib

Alors qu'une offensive militaire majeure est peut-être en préparation dans la région d'Idlib en Syrie, Handicap International appelle les parties au conflit à protéger les civils et à permettre un accès humanitaire total et sans entraves.

Le nombre de victimes d'armes à sous-munitions a plus que doublé depuis 2015
© Z. Johnson / HI
Déminer les terres Mines et autres armes

Le nombre de victimes d'armes à sous-munitions a plus que doublé depuis 2015

La Convention d'Oslo interdisant l'emploi, la production, le stockage et le transfert des armes à sous-munitions est entrée en vigueur il y a huit ans, le 1er août 2010. Malgré le succès de ce texte signé par 119 pays, les victimes des armes à sous-munitions ont doublé ces dernières années.