Go to main content

Prévenir pour éviter le pire

Lutter contre les mines, les BASM et restes explosifs de guerre
Palestine

Depuis mars 2015, les équipes d’éducation aux risques des restes explosifs de guerre (REG) de Handicap International font un important travail de sensibilisation dans la bande de Gaza.

Handicap International fait un important travail de sensibilisation aux  risques des restes explosifs de guerre (REG) dans la bande de Gaza.

© Simon Elmont / Handicap International

Un an après le terrible conflit qui a tué plus de 2 200 personnes dont une grande majorité de civils, et blessé plus de 10 000 autres, la situation reste critique pour plus d’un million d’habitants. Des engins de guerre non explosés abandonnés dans les décombres sont une menace permanente pour la population civile et les travailleurs humanitaires.

Depuis mars 2015 :

  • 18 565 personnes ont été sensibilisées dans les rues à travers 1 766 séances de sensibilisation (faites par Handicap International ou par des organisations communautaires formées par l’association ;
  • 30 enseignants ont été formés pour sensibiliser des élèves dans 30 écoles primaires.

 

> Voir l'album photos

 Lire aussi :

> Un an après la guerre, la menace mortelle des engins explosifs

> Hamza et sa famille ont évité une catastrophe

 

Publié le : 7 janvier 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations donateurs
04 78 69 67 00

Relations presse

Nathalie BLIN
04 26 68 75 39 / 06 98 65 63 94
nblin@handicap-international.fr

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Bombardements des civils : à quand la fin des massacres ?
© Philippe de Poulpiquet / HI

Bombardements des civils : à quand la fin des massacres ?

Si les bombardements en temps de guerre ne sont pas interdits, cette pratique est inacceptable lorsqu’elle touche des civils, notamment les enfants. Morts, blessés, mutilés, atteints psychologiquement, ils sont les premières victimes des conflits en Syrie, en Irak, au Yémen… Dossier spécial à l’occasion du septième anniversaire de la guerre civile syrienne, le 15 mars.

Lutte contre les bombardements des civils : HI pose quatre objectifs politiques

Lutte contre les bombardements des civils : HI pose quatre objectifs politiques

Dans son combat contre les bombardements des civils, Handicap International attend de la communauté internationale qu’elle produise une déclaration forte en la matière. Pour ce faire, l’association pose quatre objectifs politiques clairs. Précisions.

Mossoul : une ville et ses habitants dévastés par les bombardements
© William Daniels / HI

Mossoul : une ville et ses habitants dévastés par les bombardements

L’offensive de Mossoul en Irak entre octobre 2016 et juillet 2017 a fait plusieurs milliers de morts, 35 000 blessés et un million de déplacés. Maud Bellon, coordinatrice des programmes d’urgence jusqu’en janvier 2018, explique le contexte d’intervention et les actions déployées par Handicap International pour répondre à la crise.