Go to main content
 
 

Pour une terre sans mines, première campagne de financement participatif de Handicap International

Déminer les terres
France Laos

La première campagne de financement participatif de Handicap International, "Pour une terre sans mines", concerne le déminage au Laos, pays parmi les plus contaminés de la planète par les restes explosifs de guerre. L’association a pour objectif de collecter 50 000 € d’ici le 30 mai pour poursuivre son action sur le terrain.

Nouay, victime de restes explosifs de guerre au Laos, devenu démineur pour Handicap International

Nouay, victime de restes explosifs de guerre au Laos, devenu démineur pour Handicap International | © M. Feltner / Handicap International

Plus de 40 ans après la Guerre du Vietnam, 25 % du territoire laotien est encore contaminé par les restes explosifs de guerre. Depuis 1964, on dénombre plus de 50 000 victimes de ces armes. Pour promouvoir un environnement sécurisé et le développement socioéconomique de la région, l’action de Handicap International est primordiale.

Jusqu’au 30 mai, l'ONG mène sa première campagne de financement participatif intitulée "Pour une terre sans mines". L’objectif : collecter 50 000 € d’ici fin mai pour déminer 100 000 m² de terres d’ici la fin de l'année. Handicap International a choisi la plateforme de collecte en ligne helloasso.com, structure leader en France pour les associations, qui ne prend aucune commission sur les dons contrairement à d’autres plateformes.

Portrait de Gregor Labalestra de Handicap International« Cette campagne innovante a pour but de développer notre collecte de fonds via les réseaux sociaux et trouver de nouveaux soutiens, les donateurs de demain. Tout en renforçant la valeur de partage qui nous tient à cœur, ce principe de viralité est inédit pour Handicap International qui entend faire adhérer le maximum d’internautes à son projet pour pouvoir continuer à le financer, et ainsi assurer son indépendance financière vis-à-vis des bailleurs de fonds. Chaque internaute qui participe est placé au cœur du projet : quelle que soit sa participation, chacun peut devenir un acteur et un relai de nos actions sur le terrain. »

Gregor Labalestra, responsable Marketing digital à Handicap International

En remerciement de leur participation, les internautes peuvent recevoir, selon le montant du don, une carte postale numérique de nos démineurs, un album photo digital ou une vidéo de remerciements personnalisés de l’équipe, mais aussi partager un repas avec l’un de nos démineurs ou même visiter le projet sur le terrain au Laos…

> Financement participatif jusqu’au 30 mai 2017 : en savoir plus sur le programme de déminage au Laos


Lire également :

Publié le : 3 mai 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

La première Nuit de l’Innovation Solidaire a tenu toutes ses promesses
© HI
Solidarité

La première Nuit de l’Innovation Solidaire a tenu toutes ses promesses

Près de 70 étudiants ont planché pendant 24 heures sur des problématiques humanitaires rencontrées par Handicap International, de la réadaptation à la logistique en passant par l’empreinte écologique de l’association. Une nuit riche en neurones agités qui a fait honneur à l’intelligence collective.

Concours Fab Life 2019 : bravo à tous les participants !
© Hizy / HI
Solidarité

Concours Fab Life 2019 : bravo à tous les participants !

Les gagnants de l'édition 2019 du concours Fab Life ont reçu leurs prix le 11 janvier dernier. Imaginer et créer pour s'entraider et surtout faciliter le quotidien des familles touchées par le handicap ou la maladie, tel est le principe de Fab Life, proposé depuis plus de 20 ans par Handicap International et Leroy Merlin pour mettre en lumière des inventeurs ingénieux et pragmatiques.

Déminage au Laos : les équipes ne lâchent rien
© N. Lozano Juez / HI
Déminer les terres

Déminage au Laos : les équipes ne lâchent rien

Handicap International continue d’éliminer la menace et de réduire les risques que les restes explosifs de guerre font aujourd’hui encore peser sur les Laotiens. Plus de 40 ans après la fin de la guerre du Vietnam, le Laos reste le pays plus pollué au monde par ces armes non explosées. Enfouies dans les forêts et les champs, elles représentent une menace directe pour la population et un frein au développement économique.