Go to main content

"Pour une terre sans mines", première campagne de financement participatif de Handicap International

Déminer les terres
France Laos

La première campagne de financement participatif de Handicap International, "Pour une terre sans mines", concerne le déminage au Laos, pays parmi les plus contaminés de la planète par les restes explosifs de guerre. L’association a pour objectif de collecter 50 000 € d’ici le 30 mai pour poursuivre son action sur le terrain.

Nouay, victime de restes explosifs de guerre au Laos, devenu démineur pour Handicap International

Nouay, victime de restes explosifs de guerre au Laos, devenu démineur pour Handicap International | © M. Feltner / Handicap International

Plus de 40 ans après la Guerre du Vietnam, 25 % du territoire laotien est encore contaminé par les restes explosifs de guerre. Depuis 1964, on dénombre plus de 50 000 victimes de ces armes. Pour promouvoir un environnement sécurisé et le développement socioéconomique de la région, l’action de Handicap International est primordiale.

Jusqu’au 30 mai, l'ONG mène sa première campagne de financement participatif intitulée "Pour une terre sans mines". L’objectif : collecter 50 000 € d’ici fin mai pour déminer 100 000 m² de terres d’ici la fin de l'année. Handicap International a choisi la plateforme de collecte en ligne helloasso.com, structure leader en France pour les associations, qui ne prend aucune commission sur les dons contrairement à d’autres plateformes.

Portrait de Gregor Labalestra de Handicap International« Cette campagne innovante a pour but de développer notre collecte de fonds via les réseaux sociaux et trouver de nouveaux soutiens, les donateurs de demain. Tout en renforçant la valeur de partage qui nous tient à cœur, ce principe de viralité est inédit pour Handicap International qui entend faire adhérer le maximum d’internautes à son projet pour pouvoir continuer à le financer, et ainsi assurer son indépendance financière vis-à-vis des bailleurs de fonds. Chaque internaute qui participe est placé au cœur du projet : quelle que soit sa participation, chacun peut devenir un acteur et un relai de nos actions sur le terrain. »

Gregor Labalestra, responsable Marketing digital à Handicap International

En remerciement de leur participation, les internautes peuvent recevoir, selon le montant du don, une carte postale numérique de nos démineurs, un album photo digital ou une vidéo de remerciements personnalisés de l’équipe, mais aussi partager un repas avec l’un de nos démineurs ou même visiter le projet sur le terrain au Laos…

> Financement participatif jusqu’au 30 mai 2017 : en savoir plus sur le programme de déminage au Laos


Lire également :

Publié le : 3 mai 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Des députés français contre les bombardements de civils
© HI
Solidarité

Des députés français contre les bombardements de civils

En amont du Forum de la paix à Paris (11-13 novembre), Handicap International a organisé le 7 novembre un rassemblement avec des parlementaires français devant l'Assemblée nationale pour dénoncer les bombardements de civils.

Sac à Sapin 2018 : déjà 25 ans qu'il emballe
© HI
Solidarité

Sac à Sapin 2018 : déjà 25 ans qu'il emballe

L’incontournable Sac à Sapin de Handicap International fête ses 25 ans en 2018. Depuis 1993, plus de 10 millions d’exemplaires ont été vendus et ont permis à l’association de récolter plus de 15 millions d’euros. Géré de A à Z par l’ONG, il contribue à financer ses actions dans près de 60 pays à travers le monde. Pour la deuxième année consécutive, il revient aux couleurs d’Hello Kitty grâce à un partenariat avec Sanrio.

Drones démineurs : en route vers la révolution technologique
© Benoit Almeras / HI
Déminer les terres

Drones démineurs : en route vers la révolution technologique

En collaboration avec des entreprises spécialisées, Handicap International lance l’expérimentation des drones pour détecter la présence des mines. Les premiers essais auront lieu dans le Nord du Tchad à partir de février 2019. Objectif : cibler plus précisément les zones d’intervention des démineurs et réduire la durée des opérations. Si ces essais sont concluants, il s’agira d’une révolution dans le secteur du déminage.