Go to main content
 
 

Plus d’un million de migrants vénézuéliens en Colombie

Urgence
Colombie

Handicap International se prépare à intervenir en urgence afin de venir en aide aux Vénézuéliens réfugiés en Colombie.

Handicap International évalue les besoins des migrants vénézuéliens réfugiés en Colombie

Évaluation des besoins des migrants vénézuéliens réfugiés en Colombie | © HI

Depuis 2013, le Venezuela fait face à une sévère crise économique, politique et sociale. Au moins 3,4 millions de Vénézuéliens ont fui à travers le monde, dont 2,7 millions vers les pays d’Amérique latine et des Caraïbes.

Parmi eux, un million de personnes sont réfugiées en Colombie selon les Nations Unies[1]. Ces derniers mois, face à la crise, des dizaines de milliers de Vénézuéliens ont fui dans les pays voisins.

Présente en Colombie depuis 1998, Handicap International avait déjà évalué les besoins des Vénézuéliens en Colombie, à Cucuta, en 2017. Plus récemment, en novembre 2018, l'association a évalué les besoins des migrants à La Guajira, point d’entrée au nord du pays, en collaboration avec l’ONG DRC.

Soutien psychosocial et réadaptation

L’association prépare actuellement une éventuelle intervention d’urgence, en collaboration avec DRC et Pastoral Social (Caritas Colombie), qui comprendrait les activités suivantes :

  • Soutien psychosocial pour aider les migrants vénézuéliens à surmonter leurs traumatismes.
  • Soins de réadaptation destinés aux plus vulnérables (personnes handicapées, âgées, populations indigènes, etc.).
  • Soutien technique (formations, etc.) apporté aux organisations de réadaptation locales afin qu’elles puissent prendre en charge les réfugiés et les migrants qui en ont besoin.
  • Promotion de la cohésion sociale et coexistence pacifique entre les différentes communautés.

Ces activités seraient menées dans les zones de La Guajira, Arauca, Atlántico (Baranquilla) et Vichada (Puerto Carreno). Par la suite, Handicap International interviendrait dans les zones urbaines (Bogota, Medellín, Cali). L'association poursuit également une veille relative à la situation en Équateur, en Bolivie et au Pérou.


[1] https://news.un.org/fr/story/2019/02/1036991

Publié le : 27 février 2019
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Six ONG françaises créent l’Alliance Urgences et alertent sur la situation des Rohingyas
© Reiza Dejito / HI / Alliance Urgences
Urgence

Six ONG françaises créent l’Alliance Urgences et alertent sur la situation des Rohingyas

Six associations humanitaires, dont Handicap International, s’unissent face à l’urgence et parleront désormais d’une seule voix lors de crises humanitaires. Leur premier cri d’alerte : la détresse des réfugiés rohingyas au Bangladesh.

Éruption du volcan Taal : HI évalue les besoins des personnes affectées
© HI
Urgence

Éruption du volcan Taal : HI évalue les besoins des personnes affectées

Les équipes de Handicap International évaluent les besoins des victimes du volcan Taal aux Philippines, qui est entré en éruption le 12 janvier dernier. l'association envisage une intervention d'urgence.

Escalade de la violence dans le Nord-ouest de la Syrie
© HI
Urgence

Escalade de la violence dans le Nord-ouest de la Syrie

Des dizaines de civils ont été tués lors des bombardements dans la province d'Idlib, dans le Nord-ouest de la Syrie déchirée par la guerre, selon Najat Rochdi, principale conseillère humanitaire de l'envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie, et plusieurs autres observateurs. Handicap International réitère son appel à cesser immédiatement les bombardements des zones peuplées de civils.