Aller au contenu principal
 
 

Plus d’un million de migrants vénézuéliens en Colombie

Urgence
Colombie

Handicap International se prépare à intervenir en urgence afin de venir en aide aux Vénézuéliens réfugiés en Colombie.

Handicap International évalue les besoins des migrants vénézuéliens réfugiés en Colombie

Évaluation des besoins des migrants vénézuéliens réfugiés en Colombie | © HI

Depuis 2013, le Venezuela fait face à une sévère crise économique, politique et sociale. Au moins 3,4 millions de Vénézuéliens ont fui à travers le monde, dont 2,7 millions vers les pays d’Amérique latine et des Caraïbes.

Parmi eux, un million de personnes sont réfugiées en Colombie selon les Nations Unies[1]. Ces derniers mois, face à la crise, des dizaines de milliers de Vénézuéliens ont fui dans les pays voisins.

Présente en Colombie depuis 1998, Handicap International avait déjà évalué les besoins des Vénézuéliens en Colombie, à Cucuta, en 2017. Plus récemment, en novembre 2018, l'association a évalué les besoins des migrants à La Guajira, point d’entrée au nord du pays, en collaboration avec l’ONG DRC.

Soutien psychosocial et réadaptation

L’association prépare actuellement une éventuelle intervention d’urgence, en collaboration avec DRC et Pastoral Social (Caritas Colombie), qui comprendrait les activités suivantes :

  • Soutien psychosocial pour aider les migrants vénézuéliens à surmonter leurs traumatismes.
  • Soins de réadaptation destinés aux plus vulnérables (personnes handicapées, âgées, populations indigènes, etc.).
  • Soutien technique (formations, etc.) apporté aux organisations de réadaptation locales afin qu’elles puissent prendre en charge les réfugiés et les migrants qui en ont besoin.
  • Promotion de la cohésion sociale et coexistence pacifique entre les différentes communautés.

Ces activités seraient menées dans les zones de La Guajira, Arauca, Atlántico (Baranquilla) et Vichada (Puerto Carreno). Par la suite, Handicap International interviendrait dans les zones urbaines (Bogota, Medellín, Cali). L'association poursuit également une veille relative à la situation en Équateur, en Bolivie et au Pérou.


[1] https://news.un.org/fr/story/2019/02/1036991

Publié le : 27 février 2019
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
donateurs@france.hi.org
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail agissez@france.hi.org

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
c.amati@hi.org 
Voir l'espace Presse

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : comment se préparer à un conflit ouvert
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Ukraine : comment se préparer à un conflit ouvert

Handicap International va intervenir auprès des communautés en Ukraine pour les aider à se préparer aux conflits par l’adoption de comportements à appliquer avant, pendant et après une attaque armée.

Les Ukrainiens de retour chez eux vivent sous la menace des engins explosifs
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Les Ukrainiens de retour chez eux vivent sous la menace des engins explosifs

En Ukraine, certaines personnes commencent à rentrer chez elles dans des villes contaminées par les engins explosifs. Handicap International les prépare à identifier les dangers et à adopter des comportements sûrs.

Ukraine : « Si ce n'est pas moi, alors qui ? »
© HI
Réadaptation Urgence

Ukraine : « Si ce n'est pas moi, alors qui ? »

Rostyk, assistant en kinésithérapie pour Handicap International, participe à l'amélioration des soins de réadaptation en Ukraine.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris