Go to main content
 
 

Neymar Jr devient ambassadeur de Handicap International

Le footballeur brésilien Neymar Jr est aujourd’hui devenu le nouvel ambassadeur de l’ONG Handicap International, à l’occasion d’un événement à Genève, place des Nations. A travers ce partenariat, Neymar Jr met son immense popularité au service d’une cause : celle des plus vulnérables dans le monde, les personnes handicapées dans les pays pauvres, les victimes de conflits et de catastrophes naturelles.

Concrètement, la première action de Neymar Jr en tant qu’ambassadeur de Handicap International a été d’envoyer un message de soutien aux personnes handicapées dans le monde. Mardi 15 août à 15h00, place des Nations à Genève, le footballeur est monté en haut du monument Broken Chair. Broken Chair est une œuvre de l’artiste suisse Daniel Berset, érigée il y a 20 ans par Handicap International devant le siège des Nations unies à Genève pour appeler à l’interdiction des mines antipersonnel.

Du sommet de cette sculpture iconique de Genève, Neymar Jr a adressé un message aux nations du monde, pour les appeler à plus d’inclusion des personnes handicapées dans la société. Symboliquement, ce message a pris la forme d’un ballon de football siglé du logo de Handicap International, tiré dans l’allée des drapeaux située devant le Palais des nations. L’évènement a été suivi d’une conférence de presse accueillie par l’Office des Nations unies à Genève.

Plus largement, Neymar Jr a fait le choix de s’engager auprès de Handicap International et de promouvoir l’ensemble de ses actions en faveur des personnes handicapées dans les pays pauvres, des victimes de catastrophes naturelles et de conflits.

La star et l’ONG se sont rencontrées sur la question de l’appareillage des enfants amputés, qui est une question chère au cœur de Neymar Jr et sur laquelle il s’était déjà engagé. Il cherchait à soutenir des actions sur le sujet à l’échelle mondiale et a découvert début 2016 le travail de Handicap International. Il a exprimé le souhait de se rendre sur le terrain pour voir les projets de l’association, ce qui n’a pas encore été possible pour des raisons d’agenda.

En octobre 2016, il a exprimé sur les réseaux sociaux son soutien aux actions de l’association en Haïti, suite à l’ouragan Matthew. Et il a répondu présent à l’invitation de Handicap International de venir à Genève pour l’événement « Broken Chair ». A cette occasion, il devient le premier ambassadeur international de l’association. 

Publié le : 15 août 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Nord-est de la Syrie : Il est urgent d’assurer la protection des civils et des travailleurs humanitaires
© Google Maps
Protéger les populations vulnérables

Nord-est de la Syrie : Il est urgent d’assurer la protection des civils et des travailleurs humanitaires

Après presque une décennie de guerre civile, l'incursion turque dans le Nord-est de la Syrie relance le cycle de violence, d’angoisse et d'incertitude pour les habitants de cette région. Handicap International est extrêmement préoccupée par l’escalade militaire et la menace que celle-ci fait peser sur la population civile. L'association appelle toutes les parties au conflit à protéger les civils, en particulier dans les zones peuplées ciblées par les frappes aériennes et les tirs d’artillerie.

« De nombreux Vénézuéliens réfugiés en Colombie sont très fragilisés émotionnellement et psychologiquement »
© Juan Manuel Vargas / HI
Urgence

« De nombreux Vénézuéliens réfugiés en Colombie sont très fragilisés émotionnellement et psychologiquement »

Directeur de Handicap International en Colombie, Gregory Le Blanc témoigne de la situation des Vénézuéliens réfugiés en Colombie et décrit l’intervention d’urgence menée par l'association.

« Avec la guerre, les gens se sont renfermés sur eux-mêmes »
© Gilles Lordet / HI
Réadaptation Santé

« Avec la guerre, les gens se sont renfermés sur eux-mêmes »

Suad Al-Qadri est conseillère en soutien psychosocial pour Handicap International à Sana’a au Yémen. Elle témoigne de la condition mentale des patients aidés par l'association et des conséquences des bombardements sur la santé psychologique des habitants de la ville.