Go to main content

Mossoul : 150 civils tués dans un bombardement de la coalition

Urgence
Irak

Handicap International dénonce le lourd tribut payé par les civils dans les combats à Mossoul en Irak depuis le début de l’offensive militaire contre le groupe État islamique en octobre 2016. Plus de 150 civils ont été tués dans un bombardement de la coalition internationale qui a frappé le quartier d’Al-Djadida le 17 mars dernier.

Infographie de Handicap International montrant les conséquences de l'utilisation des armes explosives en zones peuplées

© Handicap International

Anne Héry, Directrice du plaidoyer et des relations institutionnelles à Handicap International :

Portrait d'Anne Héry de Handicap International © Handicap International« Nous dénonçons le lourd tribut payé par les civils dans les combats à Mossoul depuis le début de l’offensive militaire contre le groupe État islamique en octobre dernier. Nous exhortons les belligérants à protéger les populations civiles comme l'exige le Droit international humanitaire. Des dizaines de milliers de civils restent encore bloqués dans la ville pris au piège des combats. Au niveau international, les États doivent s’engager de toute urgence pour reconnaître le problème posé par l’utilisation des armes explosives en zones peuplées et y mettre fin. »

Handicap International a lancé le 15 mars 2017 une campagne internationale pour dire « stop aux bombardements des civils ». L’association se donne pour objectif de réunir 1 million de signatures et de les remettre aux décideurs politiques en septembre 2018. Handicap International œuvre au sein de la coalition INEW (International Network on Explosive Weapons) qui incite les États à prendre position contre l’utilisation des armes explosives en zones peuplées.


> Lire aussi "Mossoul : 350 000 déplacés, Handicap International répond à une crise majeure"

Publié le : 29 mars 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Relations presse :
Nathalie BLIN

Tél. : 04 26 68 75 39
Mob. : 06 98 65 63 94
n.blin@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Zena, secouriste, touchée à l’œil par une balle
© HI
Réadaptation Santé Urgence

Zena, secouriste, touchée à l’œil par une balle

Lors des récentes manifestations à Gaza, Zena était sur place pour secourir les blessés. Touchée par une balle, elle a perdu l’usage d’un œil. Elle est désormais aidée par Handicap International qui lui prodigue soins et suivi psychologique.

Mossoul, une contamination sans précédent par les restes explosifs de guerre
© E. Fourt / HI
Lutter contre les mines, les BASM et restes explosifs de guerre Secourir les victimes

Mossoul, une contamination sans précédent par les restes explosifs de guerre

Un an après la libération de Mossoul, HI publie un mini-rapport sur la pollution phénoménale de Mossoul par les restes explosifs de guerre, consécutive à plusieurs mois de combats. Particulièrement en cause : les bombardements massifs et quasi quotidiens pendant l’offensive militaire entre octobre 2016 et juillet 2017.

"Je ne peux plus prendre mes enfants dans mes bras comme avant"
© Hardy Skills / HI
Réadaptation Urgence

"Je ne peux plus prendre mes enfants dans mes bras comme avant"

Handicap International vient en aide à des centaines de victimes de la violence à Gaza. Découvrez les défis quotidiens auxquels sont confrontées les personnes blessées et leurs familles, comme Mohammed qui a reçu une balle dans la jambe et a besoin de soins et de suivi.