Go to main content

Mossoul : 150 civils tués dans un bombardement de la coalition

Urgence
Irak

Handicap International dénonce le lourd tribut payé par les civils dans les combats à Mossoul en Irak depuis le début de l’offensive militaire contre le groupe État islamique en octobre 2016. Plus de 150 civils ont été tués dans un bombardement de la coalition internationale qui a frappé le quartier d’Al-Djadida le 17 mars dernier.

Infographie de Handicap International montrant les conséquences de l'utilisation des armes explosives en zones peuplées

© Handicap International

Anne Héry, Directrice du plaidoyer et des relations institutionnelles à Handicap International :

Portrait d'Anne Héry de Handicap International © Handicap International« Nous dénonçons le lourd tribut payé par les civils dans les combats à Mossoul depuis le début de l’offensive militaire contre le groupe État islamique en octobre dernier. Nous exhortons les belligérants à protéger les populations civiles comme l'exige le Droit international humanitaire. Des dizaines de milliers de civils restent encore bloqués dans la ville pris au piège des combats. Au niveau international, les États doivent s’engager de toute urgence pour reconnaître le problème posé par l’utilisation des armes explosives en zones peuplées et y mettre fin. »

Handicap International a lancé le 15 mars 2017 une campagne internationale pour dire « stop aux bombardements des civils ». L’association se donne pour objectif de réunir 1 million de signatures et de les remettre aux décideurs politiques en septembre 2018. Handicap International œuvre au sein de la coalition INEW (International Network on Explosive Weapons) qui incite les États à prendre position contre l’utilisation des armes explosives en zones peuplées.


> Lire aussi "Mossoul : 350 000 déplacés, Handicap International répond à une crise majeure"

Publié le : 29 mars 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations donateurs
04 78 69 67 00

Relations presse

Nathalie BLIN
04 26 68 75 39 / 06 98 65 63 94
nblin@handicap-international.fr

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

"Votre aide a renforcé notre motivation"
© Elisa Fourt / HI
Réadaptation Urgence

"Votre aide a renforcé notre motivation"

Talal et sa famille sont réfugiés au Liban depuis le début de la guerre en Syrie. L’année dernière, le père de famille a été victime d’un grave accident et est aujourd'hui partiellement paralysé. Handicap International l’accompagne avec des soins de kinésithérapie.

L’action contre les mines en 2018
© Elisa Fourt / HI
Déminer les terres

L’action contre les mines en 2018

Les évolutions du déminage tiennent beaucoup aux mutations récentes des contextes d’intervention. Thomas Hugonnier, responsable de l'action contre les mines au siège de Handicap International, explique les caractéristiques du déminage aujourd’hui.

Noorayesha ne veut pas être un fardeau pour sa famille
© Philippa Poussereau / HI
Urgence

Noorayesha ne veut pas être un fardeau pour sa famille

Parmi les 625 000 réfugiés Rohingyas au Bangladesh, plusieurs centaines vivent avec un handicap grave. Leurs familles doivent lutter pour prendre soin d’eux dans les conditions de vie difficiles des camps. Noorayesha est partiellement paralysée et ne peut pas quitter sa tente.