Go to main content
 
 

« Moi aussi, j’aimerais soigner les gens »

Abdel Hamid a 11 ans et est originaire de Mossoul, en Irak. Le 19 mars dernier, il a été touché par un bombardement. Transporté d’urgence à l’hôpital, il souffre d’une fracture à la hanche. Une équipe de Handicap International lui rend visite chaque jour, pour des sessions de kinésithérapie.

HI_mossoul_témognage_Abdel

Abdel Hamid et Fatima, lors d’une session de kinésithérapie. | © E. Fourt / Handicap International

Publié le : 24 mai 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Technologie 3D : quand l'innovation bénéficie aux plus vulnérables
© Quinn Neely / HI
Innovation Réadaptation

Technologie 3D : quand l'innovation bénéficie aux plus vulnérables

Grâce à l'impression 3D d'appareillages orthopédiques (prothèses et orthèses), il devient plus simple d'aider les populations vulnérables. Démonstration en Ouganda avec Tabita, jeune victime de la polio qui bénéficie de ce projet innovant de Handicap International.

Bombardements en zones urbaines : Handicap International dénonce la posture de la France qui réduira à néant les efforts pour protéger les civils
© Waleed Khaled / HI
Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables

Bombardements en zones urbaines : Handicap International dénonce la posture de la France qui réduira à néant les efforts pour protéger les civils

À l’issue d’une rencontre au Quai d’Orsay le 17 janvier, destinée à discuter de la position française sur la Déclaration politique contre l'utilisation des armes explosives en zones urbaines, Handicap International dénonce la posture du gouvernement qui vide le texte de sa substance. Alors qu’à Idlib en Syrie, des milliers de civils sont sous le feu des bombes, l'association rappelle l’urgence qu’un texte fort soit adopté au niveau international, pour concrétiser un vrai changement dans les pratiques militaires. Elle appelle la France à revoir drastiquement sa posture.

La première Nuit de l’Innovation Solidaire a tenu toutes ses promesses
© HI
Solidarité

La première Nuit de l’Innovation Solidaire a tenu toutes ses promesses

Près de 70 étudiants ont planché pendant 24 heures sur des problématiques humanitaires rencontrées par Handicap International, de la réadaptation à la logistique en passant par l’empreinte écologique de l’association. Une nuit riche en neurones agités qui a fait honneur à l’intelligence collective.