Goto main content
 
 

Marwan reprend courageusement la marche de sa vie

Réadaptation
Yémen

Marwan et sa famille ont été victimes d’un bombardement au Yémen. Accompagné par Handicap International, le jeune garçon réapprend progressivement à vivre.

Marwan et sa famille ont été victimes d’un bombardement au Yémen. Accompagné par Handicap International, le jeune garçon réapprend progressivement à vivre.

© ISNA Agency / HI

Le jeune Marwan* et sa famille se relèvent d’un cauchemar. Une nuit, alors que tout le monde dormait, la maison voisine a été bombardée. Tout a explosé, des pans de murs entiers ont été soufflés dans le quartier. Dans la maison où vivait le petit garçon avec ses frères et sœurs et ses parents, ce fut la confusion la plus totale. Les cris de terreur, les blessés… Des gens qui couraient dans le noir. Son oncle l’a enfin retrouvé.

« J'ai trouvé Marwan, je l'ai tiré vers moi mais sa jambe droite était presque séparée de son corps. Il avait si peur, il criait et demandait ses parents… », se souvient-il. « Ils étaient tous blessés. Nous les avons emmenés à l'hôpital où ils ont reçu les premiers soins, puis ils ont été référés à un hôpital plus grand et mieux équipé dans une autre province. Les médecins ont dit que la jambe de Marwan devait être amputée. Il pleurait si fort... Après l'opération, il est devenu triste et frustré. »

Il retrouve le goût de vivre

Depuis sa sortie de l’hôpital, toute la famille le soutient. Malgré leurs propres blessures, ses parents l’entourent et l’encouragent mais le petit garçon est devenu taciturne, déprimé. Voyant son état s'aggraver, son oncle lui a donné des béquilles. L’enfant a commencé par les refuser, puis a fini par accepter d’essayer de se déplacer. Mais c’est seulement quand son médecin lui a parlé de la possibilité d'obtenir une prothèse que Marwan s’est pris à espérer qu'il marcherait à nouveau.

Quatre mois après le drame, Marwan et son oncle ont pris la route pour se rendre au centre de réadaptation de Sanaa géré par Handicap International. L’équipe de spécialistes l’a aussitôt pris en charge et des mesures ont été réalisées pour lui fabriquer une prothèse. Marwan a également reçu de meilleures béquilles pour se déplacer plus facilement en attendant sa prothèse. Il suit parallèlement des séances de soutien psychosocial et réapprend peu à peu le plaisir de jouer et de partager des jeux avec d’autres enfants. Il retrouve doucement le goût de vivre.

Marwan et sa famille ont été victimes d’un bombardement au Yémen. Accompagné par Handicap International, le jeune garçon réapprend progressivement à vivre.

Son objectif : devenir médecin

Maintenant que sa prothèse est prête, Marwan suit des séances de rééducation pour réapprendre à marcher. Il sait que grâce à cette "nouvelle jambe", il pourra à nouveau jouer au football, son jeu préféré, comme avant ! Son naturel reprend le dessus. Énergique, il aime rire et confie vouloir devenir médecin : « Un médecin qui soigne les jambes des gens », précise-t-il très sérieusement.

« Mon neveu peut maintenant retourner à l'école, jouer à son jeu préféré et mener sa vie comme tous les autres enfants », renchérit son oncle. « Je veux remercier toute l'équipe de Handicap International qui l’a aidé à faire face. »

Lire également « Yémen, l’urgence humanitaire

Marwan et sa famille ont été victimes d’un bombardement au Yémen. Accompagné par Handicap International, le jeune garçon réapprend progressivement à vivre.

Photos © ISNA Agency / HI


* Prénom d’emprunt

Publié le : 19 août 2021
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Des soins de rééducation pour une famille blessée par le séisme en Haïti
© R. Crews / HI
Réadaptation

Des soins de rééducation pour une famille blessée par le séisme en Haïti

Stéphanie et sa tante Valérie apprennent des exercices et reçoivent des aides à la mobilité grâce aux renforts de kinésithérapie de Handicap International, après avoir été blessées dans l'effondrement de leur maison le 14 août dernier.

Handicap International continue ses activités en Afghanistan
© HI
Mines et autres armes Réadaptation

Handicap International continue ses activités en Afghanistan

Handicap International reprend progressivement ses activités dans quatre provinces afghanes : Herat, Kunduz, Kandahar et Nimroz. Après plus de 30 ans de guerre, les besoins humanitaires sont immenses.

Dans le Nord du Tchad, la vie reprend
© G. Dubourthoumieu / HI
Inclusion Mines et autres armes Réadaptation

Dans le Nord du Tchad, la vie reprend

Déminage, aide à l’activité économique, soutien aux personnes handicapées… Handicap International a multiplié les actions auprès des populations dans le Nord du Tchad. Objectif : favoriser le développement de la région.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris