Go to main content
 
 

Lutter contre les violences faites aux femmes handicapées

Protéger les populations vulnérables
International

À l’occasion de la 71e session du Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes, du 22 octobre au 9 novembre à Genève, Handicap International rappelle que dans le monde, les femmes handicapées sont près de dix fois plus exposées aux violences sexuelles.

Jeune fille au Kenya

© HI

Les femmes handicapées dix fois plus exposées aux violences

Handicap International assiste à la 71e session du Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes, organisée par les Nations Unies du 22 octobre au 9 novembre à Genève. Une problématique essentielle pour l'association qui rappelle que dans le monde, plus d’une femme sur trois subit des violences. Et les femmes handicapées, particulièrement vulnérables, sont près de dix fois plus exposées aux violences sexuelles.

25 ans d'action

Depuis 25 ans, Handicap International mène des projets de lutte contre les violences dans une dizaine de pays, notamment en sensibilisant les femmes à leurs droits et en renforçant leur autonomie. Au Rwanda, HI apporte un soutien psychologique aux victimes de violences physiques et sexuelles, notamment les femmes, et met en place des groupes de paroles. Au Rwanda, au Burundi et au Kenya, l'association lutte également contre les violences sexuelles envers les enfants, dont les enfants handicapés, jusqu'à quatre fois plus exposés aux risques de violence.

Bonnes pratiques

HI a lancé le projet Making it Work Genre et Handicap, faisant la promotion des bonnes pratiques pour l’élimination des violences faites aux femmes et aux filles handicapées. L’association vise également à ce que la voix des femmes soient entendue et à ce que les risques qu’elles courent – violence, abus, exploitation – soient pris en compte dans les projets menés par des organisations (humanitaires, liées à la défense des droits de l’Homme, féministes, actives dans la lutte contre les violences basées sur le genre).

Handicap International a notamment publié un rapport en juin 2018 qui présente 9 bonnes pratiques portées par des organisations de femmes dans 6 pays africains.

Publié le : 22 octobre 2018
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Bombardements des civils : 6 mois décisifs pour agir Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables

Bombardements des civils : 6 mois décisifs pour agir

Baptiste Chapuis, chargé de plaidoyer à Handicap International, nous explique pourquoi participer à la Pyramide de chaussures est essentiel et en quoi les 6 mois qui la suivront seront cruciaux pour le combat contre les bombardements des civils en zones peuplées.

17 ONG demandent l’arrêt immédiat des ventes d’armes françaises à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables

17 ONG demandent l’arrêt immédiat des ventes d’armes françaises à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis

Une vaste coalition de 17 ONG humanitaires – dont Handicap International – et de défense des droits humains réitère son appel à l’arrêt immédiat des ventes d’armes françaises à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis, après deux événements majeurs qui ont eu lieu début septembre.

Les sous-munitions continuent de mutiler et tuer des civils
© HI
Mines et autres armes

Les sous-munitions continuent de mutiler et tuer des civils

Publié le 29 août, le rapport 2019 de l’Observatoire des sous-munitions révèle que de nouvelles attaques utilisant des armes à sous-munitions ont eu lieu en Syrie en 2018. Alors que jusqu’à 40 % des engins n’explosent pas à l’impact, ces attaques engendrent une lourde contamination qui pose une menace mortelle à long terme pour les populations. La conférence des États parties à la Convention d’Oslo, qui interdit les armes à sous-munitions, se tient du 2 au 4 septembre à Genève. Handicap International appelle les États à appliquer le Droit international et à condamner systématiquement l’utilisation de ces armes barbares.