Go to main content

Lubna compte bien remarcher un jour

Appareiller et rééduquer Déminer les terres Secourir les victimes
Jordanie Syrie

Étudiante en littérature anglaise, Lubna a vu sa vie basculer le jour où un sniper a pris son bus pour cible en Syrie. Blessée et gravement handicapée, la jeune femme est désormais réfugiée en Jordanie avec sa famille. Elle croit à nouveau en l'avenir, avec l'aide de Handicap International.

Lubna

© Stuart Hughes / Handicap International

« J'ai cru que j'allais mourir. J'avais l'impression que la vie coulait de mon cœur. J'ai crié : je ne veux pas mourir, je veux vivre ! »

Ce jour où un sniper a visé un bus rempli de femmes à Deraa, seule Lubna et le chauffeur ont survécu. Blessée dans le dos, elle a dû être opérée d'urgence. Sa famille avait échappé récemment à une attaque de roquettes tuant trois de ses voisins, dont une fillette de 6 ans. Terrifiée à l'idée de continuer à vivre dans la peur, la famille a décidé de se réfugier en Jordanie. C'est sur une civière que Lubna a ainsi passé la frontière, illégalement.

« En Jordanie, je pouvais trouver de meilleurs soins. Ce n'était plus possible en Syrie. Il ne restait plus beaucoup de médecins à Deraa, beaucoup ont été tués. »

L'équipe de Handicap International a donné à Lubna un matelas spécial et un cadre de marche. Grâce à des soins de kinésithérapie, elle a retrouvé un peu de mobilité. Malgré la douleur, elle est déterminée à vivre à nouveau debout et garde confiance en l'avenir :

« Mon plus grand espoir est de remarcher, revenir en Syrie et terminer mes études. »
Publié le : 7 mars 2014
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Prothèses 3D : l’innovation au service de la solidarité Appareiller et rééduquer

Prothèses 3D : l’innovation au service de la solidarité

Le projet de prothèses 3D de Handicap International entend favoriser l’accessibilité de l’appareillage dans les régions isolées ou les zones de conflit.

« Ma passion : travailler avec les enfants »
© Oriane van den Broeck / HI
Réadaptation Santé

« Ma passion : travailler avec les enfants »

Sina est ergothérapeute dans le centre de rééducation de l’hôpital Princesse Basma en Jordanie. Depuis que Handicap International y a créé un département pédiatrique spécialisé dans les troubles neurologiques, elle s’occupe d’enfants souffrant de paralysie cérébrale.

Esra, kinésithérapeute : "Un changement positif pour l'enfant et sa famille"
© Oriane van den Broeck / HI
Réadaptation

Esra, kinésithérapeute : "Un changement positif pour l'enfant et sa famille"

Esra est kinésithérapeute au centre de rééducation de l’hôpital de la Princesse Basma, à Irbid en Jordanie. En collaboration avec Handicap International, un département pédiatrique spécialisé dans la prise en charge des maladies neurologiques a été créé.