Aller au contenu principal
 
 

Les ravages causés par Batsirai

Urgence
Madagascar

Du 5 au 6 février, le cyclone Batsirai a ravagé Madagascar, touchant gravement des communautés. Dès le lendemain, les équipes de Handicap International ont commencé à évaluer les dégâts et les besoins des plus vulnérables.

Dégâts causés par le cyclone Batsirai à Mahanoro, Madagascar

Dégâts causés par le cyclone Batsirai à Mahanoro, Madagascar | © HI

Ce n’est qu'à présent que le cyclone Batsirai a quitté Madagascar que les conséquences de son passage commencent à être visibles. Les premières évaluations font état de dégâts considérables sur les infrastructures et dans les communautés.

Un bilan encore provisoire

On estime à 52 000 le nombre de personnes déplacées dans 180 abris temporaires. Plus de 3 000 maisons ont été détruites et environ 6 000 autres ont été inondées par des pluies diluviennes et par la montée des eaux. En outre, au moins 14 ponts et 12 points de passage clés ont été bloqués, ce qui a exclu des régions entières de l’accès à des ressources essentielles. Plus de 200 écoles ont été endommagées, privant d’éducation plus de 9 000 élèves. Enfin, à ce jour, le cyclone a fait 20 victimes. Les évaluations ne font que commencer et la plupart de ces chiffres pourraient bien augmenter dans les prochains jours.

« Les ravages sont considérables et pour beaucoup de personnes, ce n’est que le début. Le cyclone est passé mais désormais, les communautés doivent repartir de zéro et reconstruire leurs maisons, les écoles et les hôpitaux. Les conséquences sont dévastatrices. »

Vincent Dalonneau, directeur de Handicap International à Madagascar

« À l’heure actuelle, nous n’avons que les premières estimations des ravages provoqués par le cyclone. Notre plus grand défi sera d’évaluer les dégâts dans les zones encore isolées. Nous nous attendons donc à ce que les ravages causés par le cyclone augmentent au fil des jours, quand nous nous aurons peu à peu fait une meilleure idée de la situation », ajoute le directeur de l'association sur place.

La réponse rapide de Handicap International

Les équipes de Handicap International avaient préparé les communautés vulnérables à l’arrivée du cyclone et pris toutes les précautions pour réduire les conséquences à court à et long terme de la tempête. L'association a travaillé main dans la main avec des organisations locales pour assurer la sécurité et les soins de personnes handicapées. Handicap International a également aidé des familles à mettre en place des plans d’urgence dans des communautés partenaires. Par ailleurs, l’association commencera très prochainement la distribution d’aides d’urgence aux personnes les plus touchées par le cyclone.

Dans les prochains jours, les équipes de Handicap International mèneront des évaluations dans les zones les plus touchées de la région d'Atsinanana, couvrant trois districts distincts et près de 60 fokontanies (villages traditionnels malgaches). Après ces évaluations, Handicap International distribuera des kits d’urgence aux familles les plus affectées, incluant notamment 300 kits pour les foyers, 300 kits d’hygiène, 300 kits à usage intime, 100 kits de cuisine et 500 jerricans.

De plus, les spécialistes en réadaptation et en santé mentale et psychosociale de l'association se tiennent prêts à être déployés sur le terrain, si le besoin se fait sentir.

Publié le : 7 février 2022
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
donateurs@france.hi.org
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail agissez@france.hi.org

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
c.amati@hi.org 
Voir l'espace Presse

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Ukraine : comment se préparer à un conflit ouvert
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Ukraine : comment se préparer à un conflit ouvert

Handicap International va intervenir auprès des communautés en Ukraine pour les aider à se préparer aux conflits par l’adoption de comportements à appliquer avant, pendant et après une attaque armée.

Les Ukrainiens de retour chez eux vivent sous la menace des engins explosifs
© Till Mayer / HI
Mines et autres armes Urgence

Les Ukrainiens de retour chez eux vivent sous la menace des engins explosifs

En Ukraine, certaines personnes commencent à rentrer chez elles dans des villes contaminées par les engins explosifs. Handicap International les prépare à identifier les dangers et à adopter des comportements sûrs.

Ukraine : « Si ce n'est pas moi, alors qui ? »
© HI
Réadaptation Urgence

Ukraine : « Si ce n'est pas moi, alors qui ? »

Rostyk, assistant en kinésithérapie pour Handicap International, participe à l'amélioration des soins de réadaptation en Ukraine.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris