Go to main content

Le nombre de victimes d'armes à sous-munitions a plus que doublé depuis 2015

Déminer les terres Mines et autres armes
International

La Convention d'Oslo interdisant l'emploi, la production, le stockage et le transfert des armes à sous-munitions est entrée en vigueur il y a huit ans, le 1er août 2010. Malgré le succès de ce texte signé par 119 pays, les victimes des armes à sous-munitions ont doublé ces dernières années.

Sous munitions de type BLU 24 B

Sous munitions de type BLU 24 B | © Z. Johnson / HI

Publié en août 2017, le rapport 2017 de l’Observatoire des sous-munitions relate que le nombre de personnes tuées ou blessées par des armes à sous-munitions a plus que doublé entre 2015 et 2016. On recense 971 victimes de ces armes barbares en 2016 contre 419 en 2015. Les civils représentent 98 % des victimes de sous-munitions signalées dans le monde.

Le conflit syrien responsable de 9 victimes sur 10

Le conflit syrien à lui seul a fait 89 % des victimes des armes à sous-munitions dans le monde en 2016, soit 860 victimes sur 971 recensées.

La grande majorité des nouvelles victimes (857) ont été blessées ou tuées lors d'attaques aux armes à sous-munitions. Mais on rapporte également de nouvelles victimes de sous-munitions non explosées longtemps après la fin d’un conflit, comme 51 nouvelles victimes au Laos.

Publié le : 2 août 2018
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Relations presse :
Nathalie BLIN

Tél. : 04 26 68 75 39
Mob. : 06 98 65 63 94
n.blin@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Campagne #school4all : améliorer l’accès des enfants handicapés à l’école
© Lucas Veuve / HI
Scolariser les enfants handicapés

Campagne #school4all : améliorer l’accès des enfants handicapés à l’école

Alors que l’éducation est un droit universel, 32 millions d’enfants handicapés dans le monde ne sont pas scolarisés. Handicap International lance ce 5 juillet la campagne mondiale #school4all (école pour tous) afin de leur ouvrir les portes de l’école. Une priorité pour l’association qui agit dans 31 pays afin de permettre à plus de 144 000 enfants de recevoir une éducation.

Mapping Challenge HI : l’innovation au service de l'aide humanitaire
© HI
Solidarité

Mapping Challenge HI : l’innovation au service de l'aide humanitaire

Les cartes géographiques contiennent des informations essentielles pour le déploiement des équipes humanitaires sur le terrain. Mais lorsqu’il s’agit de zones isolées – en raison de catastrophes naturelles, de conflits ou de crises sanitaires, elles sont souvent incomplètes voire inexistantes. Pour que toutes les parties du monde puissent être cartographiées, Handicap International et CrowdAI ont lancé un Mapping Challenge dont la première étape s’est achevée fin mai.

Lors des crises, n’oublions pas les personnes handicapées Insertion Urgence

Lors des crises, n’oublions pas les personnes handicapées

La Charte pour l'inclusion des personnes handicapées dans l'action humanitaire a été élaborée en 2016 par Handicap International et plus de 70 partenaires. Elle compte déjà plus de 200 signataires dont 25 États, l’Union européenne, plusieurs agences des Nations Unies, des organisations humanitaires et des associations de personnes handicapées.