Accès direct au contenu
 
 

Le nombre de victimes d'armes à sous-munitions a plus que doublé depuis 2015

Déminer les terres Mines et autres armes
International

La Convention d'Oslo interdisant l'emploi, la production, le stockage et le transfert des armes à sous-munitions est entrée en vigueur il y a huit ans, le 1er août 2010. Malgré le succès de ce texte signé par 119 pays, les victimes des armes à sous-munitions ont doublé ces dernières années.

Sous munitions de type BLU 24 B

Sous munitions de type BLU 24 B | © Z. Johnson / HI

Publié en août 2017, le rapport 2017 de l’Observatoire des sous-munitions relate que le nombre de personnes tuées ou blessées par des armes à sous-munitions a plus que doublé entre 2015 et 2016. On recense 971 victimes de ces armes barbares en 2016 contre 419 en 2015. Les civils représentent 98 % des victimes de sous-munitions signalées dans le monde.

Le conflit syrien responsable de 9 victimes sur 10

Le conflit syrien à lui seul a fait 89 % des victimes des armes à sous-munitions dans le monde en 2016, soit 860 victimes sur 971 recensées.

La grande majorité des nouvelles victimes (857) ont été blessées ou tuées lors d'attaques aux armes à sous-munitions. Mais on rapporte également de nouvelles victimes de sous-munitions non explosées longtemps après la fin d’un conflit, comme 51 nouvelles victimes au Laos.

Publié le : 2 août 2018
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Covid-19 : HI adapte ses actions pour protéger les plus vulnérables
© Quinn Neely / HI
Insertion Santé Urgence

Covid-19 : HI adapte ses actions pour protéger les plus vulnérables

Sur le terrain, partout où c’est possible, les équipes de Handicap International adaptent leurs activités pour lutter contre la propagation du coronavirus. Les modalités d’intervention sont revues et de nouveaux projets sont créés. Mot d’ordre : protéger du virus et agir sur les effets de la crise, avec une attention particulière pour les personnes handicapées, âgées ou isolées, les enfants et les femmes.

Même confinés, vous pouvez faire beaucoup !
© HI
Solidarité

Même confinés, vous pouvez faire beaucoup !

Avec le confinement, il n'est pas toujours facile d'occuper ses journées quand on ne télétravaille pas, ni celles de ses enfants quand ils ont fini leurs devoirs. Depuis chez vous, vous pouvez faire beaucoup : soutien à nos actions, communauté en ligne et idées d'activités pour toute la famille. Suivez le guide...

Covid-19 : sur le terrain, nos kinés en première ligne
© B. Blondel / HI
Réadaptation Santé Urgence

Covid-19 : sur le terrain, nos kinés en première ligne

Face à la pandémie de Covid-19, Handicap International mobilise ses équipes et adapte ses actions pour protéger les plus fragiles. Les kinésithérapeutes de l'association sensibilisent notamment les populations locales aux gestes d’hygiène à respecter. Témoignage de Pauline Falipou, experte en réadaptation d’urgence à HI.