Accès direct au contenu
 
 

La vie des réfugiés birmans en images

Accompagner les victimes de mines Appareiller et rééduquer Eduquer au danger des mines et des restes explosifs de guerre
Myanmar (Birmanie)

Depuis 1984, la Thaïlande accueille de nombreux réfugiés birmans. L’association fournit des prothèses aux victimes de mines antipersonnel et sensibilise au danger de ces armes. Découvrez un photoreportage dans les camps de réfugiés.

Une famille de réfugiés birmans en Thaïlande

© Till Mayer / Handicap International

Même si la situation a évolué en Birmanie, le nombre de réfugiés vivant dans les camps et les villages d’accueil le long de la frontière birmano-thaïlandaise et estimé à 130 000, n'a pas diminué. Dans les camps où intervient Handicap International, les conditions de vie sont très précaires. Ils doivent donc compter sur l'aide humanitaire, les personnes handicapées plus particulièrement encore. Ainsi depuis 1984, Handicap International leur fournit des appareillages et des services de rééducation. L’association assure également leur insertion sociale à travers la mise en place d’un réseau de services de base : soins de santé primaire, éducation, formation professionnelle.

De plus, de nombreuses mines et restes explosifs de guerre sont concentrés dans les villages frontaliers, sur les chemins du retour en Birmanie et dans les zones où les réfugiés sont susceptibles de venir se réinstaller. Handicap International éduquent le plus de réfugiés possible au danger des mines et restes explosifs de guerre afin d’éviter une augmentation du nombre de victimes de ces armes. 

Photos réalisées en mars 2015 © Till Mayer / Handicap International

Publié le : 3 juin 2015
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Secourir les réfugiés rohingyas coincés dans le Golfe du Bengale et la Mer d’Andaman
© M. A. Islam / HI
Secourir les déplacés/réfugiés Urgence

Secourir les réfugiés rohingyas coincés dans le Golfe du Bengale et la Mer d’Andaman

Dix-huit organisations humanitaires exhortent aujourd’hui les pays du Golfe du Bengale et bordant la Mer d’Andaman à conduire des opérations de recherches et de sauvetage afin de secourir les réfugiés et demandeurs d’asile bloqués en mer.

« Nous avons distribué des masques aux plus vulnérables »
© HI
Santé Urgence

« Nous avons distribué des masques aux plus vulnérables »

Fabrice Vandeputte, directeur de Handicap International en Birmanie, explique les actions menées par ses équipes afin d’aider les personnes les plus fragiles à se prémunir face à l’épidémie de coronavirus.

Prothèses 3D : l’innovation au service de la solidarité
© X. Olleros / HI
Appareiller et rééduquer

Prothèses 3D : l’innovation au service de la solidarité

Le projet de prothèses 3D de Handicap International entend favoriser l’accessibilité de l’appareillage dans les régions isolées ou les zones de conflit.