Go to main content

La vie brisée des enfants de Chibabava

Mozambique

En 2007, une explosion de mine cause la mort de quatre enfants et en blesse trois autres dans la province d'Inhambane. Handicap International y mène des actions de prévention des accidents en sensibilisant la population aux risques de ces armes.

Ces enfants ont survécu à l'explosion d'un reste explosif de guerre. La prévention au danger de ces armes, menée par Handicap International au Mozambique, est essentielle.

© P. Jérôme / Handicap International

C'est la fin d'après-midi, à côté du village de Chibabava. Des enfants rentrent de l'école, le chemin n'est pas éclairé. Devant eux, un objet bizarre, qu'ils ne connaissent pas. Curieux, les enfants essayent de l'ouvrir pour voir ce qui se trouve à l'intérieur. L'engin explose, quatre enfants meurent sur le coup, trois autres sont blessés. Les habitants du village accourent. Devant cette scène de terreur, ils restent là, pris d'effroi, tétanisés. Ils n'osent pas s'approcher, ne comprennent pas ce qu'il s'est passé.

Cinq ans après, la plaie est encore vive et le traumatisme profond. Les trois rescapés – Louisa, 15 ans, Filipe, 13 ans, et Zacarias, 14 ans – vivent toujours au village. Malgré le drame, leur famille et tous les habitants continuent de se rendre sur les terrains minés, parce qu'ils n'ont pas le choix, parce qu'ils doivent cultiver leurs terres pour se nourrir. Ils récoltent des mangues, des noix de coco, ramassent du bois pour le feu. Ce qui a changé néanmoins, c'est la connaissance autour des mines. Grâce au travail de prévention mené par Handicap International, dans les villages, dans les écoles, la population est de mieux en mieux informée sur les risques et la conduite à tenir. Le seul moyen pour éviter un nouveau drame, en attendant que les équipes de déminage traitent le terrain.

Publié le : 30 mars 2012
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Relations presse :
Nathalie BLIN

Tél. : 04 26 68 75 39
Mob. : 06 98 65 63 94
n.blin@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Handicap International avec l'Unicef pour l’inclusion des personnes handicapées
© HI

Handicap International avec l'Unicef pour l’inclusion des personnes handicapées

La nouvelle version de "Fair'n square", un site web lancé en 2015 par Handicap International en collaboration avec l’Unicef, montre les discriminations du quotidien que subissent les enfants et adultes handicapés au Mozambique. L’objectif : sensibiliser au handicap, montrer que des solutions parfois très simples existent et informer sur les actions menées par l'association dans le pays pour sortir les personnes handicapées de l’exclusion.

Bombardements des civils : 19 pays d'Afrique fer de lance du combat international
© Handicap International

Bombardements des civils : 19 pays d'Afrique fer de lance du combat international

Organisée par Handicap International et le Gouvernement mozambicain, la Conférence de Maputo a réuni les 27 et 28 novembre 2017 au Mozambique les représentants de 19 États africains, des Nations Unies, de la Croix-Rouge et d’organisations de la société civile. Ils ont partagé leurs expériences et lancé des pistes visant à mieux protéger les civils qui subissent les conflits armés. Objectif à l'horizon 2018 : une déclaration politique internationale contre l'utilisation d'armes explosives en zones peuplées.

Les États africains contre l’utilisation des armes explosives en zones peuplées
© Handicap International

Les États africains contre l’utilisation des armes explosives en zones peuplées

Handicap International organise les 27 et 28 novembre à Maputo, capitale du Mozambique, une conférence sur les bombardements des civils. Elle réunira une vingtaine d'États, 10 organisations de la société civile africaines et des ONG internationales. Objectif : sensibiliser les pays africains à cet enjeu crucial et les inciter à s’engager au niveau international pour protéger les civils des effets dévastateurs liés à l’utilisation d’armes explosives en zones peuplées.