Go to main content
 
 

La rééducation crée du lien social

Réadaptation
Jordanie

Depuis mai 2016, le partenariat entre Handicap International et le Centre de réadaptation de Zarqa en Jordanie assure l’inclusion des personnes handicapées dans leur communauté.

Mohammad, atteint de spina bifida, réalise ses exercices de rééducation

Mohammad, atteint de spina bifida, réalise ses exercices de rééducation | © Oriane van den Broeck / HI

Un centre soutenu par HI  

Le centre de rééducation de Zarqa, en Jordanie, soigne tous les patients, résidents comme réfugiés du camp palestinien voisin. De nombreux réfugiés viennent également de Syrie et les besoins médicaux ont explosé ces dernières années.

Le centre est accessible à tous. Grâce à Handicap International, les séances de rééducation et les frais de transport sont couverts pour les patients qui en ont besoin. Ces personnes reçoivent les aides à la mobilité nécessaires : béquilles, fauteuils roulants, déambulateurs. Un fauteuil roulant permet à un enfant de se déplacer de manière autonome, et par exemple d’aller à l’école

Répondre aux besoins des patients 

Les besoins des patients sont évalués dès leur arrivée au centre. Les équipes de Handicap International assurent également des visites à domicile. À partir de cette évaluation, plusieurs services sont proposés : ergothérapie, orthophonie, kinésithérapie, appareillage (prothèse ou orthèse), soutien psychosocial et éducation inclusive. Près de 200 patients sont ainsi traités chaque année. Handicap International offre également des formations spécialisées à l’équipe de rééducation, lui permettant d’élargir son champ de compétences. 

L’importance des thérapies de groupe 

L’un des grands succès du centre est la mise en place de sessions de thérapie de groupe. Elles permettent aux patients les plus isolés de rencontrer d’autres personnes faisant face aux mêmes problèmes et d’en discuter dans un espace dédié. L’objectif de Handicap International est de soutenir la motivation du patient dans le processus de rééducation. Ces échanges continuent en dehors du centre et nombreux sont les patients qui sont sortis d’un état de détresse psychologique grâce au soutien de leurs pairs.

Publié le : 2 avril 2019
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« Avec la guerre, les gens se sont renfermés sur eux-mêmes »
© Gilles Lordet / HI
Réadaptation Santé

« Avec la guerre, les gens se sont renfermés sur eux-mêmes »

Suad Al-Qadri est conseillère en soutien psychosocial pour Handicap International à Sana’a au Yémen. Elle témoigne de la condition mentale des patients aidés par l'association et des conséquences des bombardements sur la santé psychologique des habitants de la ville.

Les Yéménites sont épuisés par 4 ans de guerre
© ISNA Agency / HI
Réadaptation Urgence

Les Yéménites sont épuisés par 4 ans de guerre

Handicap International apporte des soins de réadaptation et un accompagnement psychosocial dans 8 structures de santé à Sana’a depuis 2015, et dans l'un des principaux hôpitaux d’Aden depuis juillet dernier. Maud Bellon, chef de mission de l'association sur place, témoigne d’une situation inacceptable pour les civils yéménites.

HI aide plus de 85 000 réfugiés rohingyas au Bangladesh
© Abir Abdullah / HI
Réadaptation Urgence

HI aide plus de 85 000 réfugiés rohingyas au Bangladesh

Deux ans après l’arrivée massive des réfugiés rohingyas au Bangladesh, Handicap International mène toujours des activités d’urgence dans le pays, tant les besoins restent énormes. Point de situation en chiffres.