Accès direct au contenu
 
 

La réadaptation de Mohammad

Réadaptation
Jordanie
Mohammad et Noor dans le camp d'Azraq, en Jordanie

Mohammad et Noor dans le camp d'Azraq, en Jordanie | © E. Fourt / Handicap International

Mohammad a été blessé lors d’un bombardement l’année dernière en Syrie et il a dû être amputé d’une jambe. Il vit depuis quelques mois dans le camp d’Azraq (Jordanie), avec sa famille. Noor, kinésithérapeute, lui donne des conseils pour se déplacer sur de longues distances avec la nouvelle prothèse dont fournie par Handicap International. L’association est en mesure de mener ses activités dans la région grâce au soutien du service d'aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne (ECHO).

Publié le : 2 novembre 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Covid-19 : alors que l'aide est entravée, Ihab n’est pas encore remis de ses blessures
© HI
Réadaptation Urgence

Covid-19 : alors que l'aide est entravée, Ihab n’est pas encore remis de ses blessures

À Gaza, la Covid-19 accroît l’isolement et le désespoir des personnes handicapées, car l’aide et les services sont suspendus. Les partenaires de Handicap International continuent de soutenir Ihab à distance.

Covid-19 : le confinement aggrave la situation des enfants handicapés
© HI
Réadaptation Santé Urgence

Covid-19 : le confinement aggrave la situation des enfants handicapés

À cause du coronavirus, le Pakistan est en quarantaine, à l'instar des activités mises en œuvre par Handicap International en faveur des enfants vulnérables, dont ceux en situation de handicap. Cette situation les fragilise encore plus.

Covid-19 : sur le terrain, nos kinés en première ligne
© B. Blondel / HI
Réadaptation Santé Urgence

Covid-19 : sur le terrain, nos kinés en première ligne

Face à la pandémie de Covid-19, Handicap International mobilise ses équipes et adapte ses actions pour protéger les plus fragiles. Les kinésithérapeutes de l'association sensibilisent notamment les populations locales aux gestes d’hygiène à respecter. Témoignage de Pauline Falipou, experte en réadaptation d’urgence à HI.