Accès direct au contenu
 
 

La jeunesse malienne démine son avenir

Déminer les terres
Mali

6 heures 30, l'équipe est fin prête. Les 17 démineurs quittent le camp pour rejoindre les terres sur lesquelles ils doivent intervenir à une heure de piste. Un an après la fin du conflit malien, des restes explosifs de guerre menacent encore la population. Jusqu'en début d'après-midi, les démineurs vont dépolluer les chemins et les champs. Ils identifient, signalent, neutralisent et détruisent ces déchets de guerre. L'équipe est composée de jeunes diplômés maliens encadrés par des professionnels aguerris, originaires de toute la région et formés par Handicap International.

© J-J. Bernard / Handicap International

Relancer le développement économique

Les journées de travail sont rudes mais productives. Pendant l'été 2013, dans le secteur de Diabali, 495 engins non explosés et 26 477 armes de petit calibre ont été retrouvés et 110 kilos d'explosifs détruits. La mobilisation des jeunes diplômés, pour la plupart sans emploi, témoigne aussi de l'enjeu crucial de la dépollution pour le développement économique du Mali. Handicap International apporte sa formation et son expertise : le moyen d'intervenir efficacement et le plus rapidement possible pour sécuriser les terres et la population. Une première étape pour permettre à la jeunesse malienne de reprendre son destin en main.

Éviter les accidents

Dans le même temps, des actions de sensibilisation sont menées auprès des habitants pour éviter les accidents. « Il est vital de les prévenir et de leur indiquer la conduite à tenir. Les gens jouent parfois avec des restes explosifs. Des ferrailleurs et des enfants sont tentés de les ramasser pour les recycler », explique Ibrahim, agent de sensibilisation formé par l'association. Rien qu'en un an, cent mille personnes ont ainsi été informées.

Publié le : 30 avril 2014
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Déminage au Laos : les équipes ne lâchent rien
© N. Lozano Juez / HI
Déminer les terres

Déminage au Laos : les équipes ne lâchent rien

Handicap International continue d’éliminer la menace et de réduire les risques que les restes explosifs de guerre font aujourd’hui encore peser sur les Laotiens. Plus de 40 ans après la fin de la guerre du Vietnam, le Laos reste le pays plus pollué au monde par ces armes non explosées. Enfouies dans les forêts et les champs, elles représentent une menace directe pour la population et un frein au développement économique.

50 ans après la guerre du Vietnam, le Laos, pays martyr des bombes
© HI
Déminer les terres

50 ans après la guerre du Vietnam, le Laos, pays martyr des bombes

Au moins 2 millions de tonnes de bombes ont été larguées sur le Laos par les États-Unis pendant la guerre du Vietnam. Plus de 50 ans après, le pays demeure le plus pollué au monde par les restes explosifs de guerre. Handicap International agit depuis plus de 20 ans aux côtés des Laotiens dans la lutte contre ces bombes à retardement. Découvrez un reportage du journal La Croix réalisé à l’occasion du partenariat entre le journal et notre association.

Déminer grâce aux drones : une innovation humanitaire majeure
© John Fardoulis / HI
Déminer les terres

Déminer grâce aux drones : une innovation humanitaire majeure

Handicap International et Mobility Robotics présentent pour la première fois une solution pour localiser les mines à l’aide de drones équipés de caméras infrarouges. Expérimentée au Tchad, cette technologie devrait permettre à terme de réduire considérablement la durée des opérations et de sécuriser davantage le travail des démineurs.