Go to main content

La France a terminé la destruction de ses stocks d’armes à sous-munitions

Mines et autres armes
France

Le ministère de la Défense a annoncé l’achèvement des opérations de destruction des stocks d’armes à sous-munitions détenus par la France. Cela conformément au Traité d’Oslo de 2008 qui interdit l’utilisation, la production, le stockage et le transfert des armes à sous-munitions, et dont Handicap International a été l’un des instigateurs en tant que représentant de la société civile et des victimes de ces armes barbares.

Anne Héry, Directrice du plaidoyer et des relations institutionnelles à Handicap International :

« Nous félicitons la France d’avoir détruit l’ensemble de ses stocks d’armes à sous-munitions, et ce deux ans avant le calendrier prévu. La destruction des stocks est primordiale pour libérer le monde de ces armes barbares, qui tuent et blessent en grande majorité des civils. Alors qu’elles ont été utilisées dans plusieurs conflits actuels, comme au Yémen, en Syrie et en Ukraine, avec des effets dévastateurs sur la vie des populations, nous espérons que l’exemple de la France encouragera les autres pays parties à la Convention d’Oslo possédant des stocks à les détruire le plus rapidement possible. Et que cela incitera les États ne faisant pas encore partie de la Convention à la rejoindre et à détruire toutes les armes à sous-munitions en leur possession. Détruire les stocks permet de prévenir les nouvelles utilisations, et donc de nouvelles victimes. »

> Lire aussi :

Publié le : 1 juillet 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Des drones pour repérer les mines
© John Fardoulis / HI
Mines et autres armes

Des drones pour repérer les mines

À Faya-Largeau, dans le Nord du Tchad, Handicap International lance l’expérimentation de drones pour repérer la présence de mines et avoir une vision très précise du terrain : une révolution dans le monde du déminage. Xavier Depreytere, chez de projet, explique ces premiers essais.

Quand les étudiants planchent sur de nouvelles formes de solidarité
© Pigier / HI
Solidarité

Quand les étudiants planchent sur de nouvelles formes de solidarité

Une centaine d’étudiants de bachelor en management d’entreprise du réseau Pigier France ont participé au Challenge Handicap International. Leur défi : imaginer un événement original de collecte de fonds au profit de l’ONG.

FIFH 2019 : et le gagnant est...
© FIFH / HI
Solidarité

FIFH 2019 : et le gagnant est...

La troisième édition du Festival international du film sur le handicap (FIFH) s’est déroulée du 1er au 6 février dernier à Lyon. Découvrez le lauréat du prix Handicap International !