Go to main content

Journée internationale des personnes handicapées

Irak Jordanie Liban Syrie

Avec Handicap International, n'oublions pas les personnes handicapées et les plus vulnérables lors des urgences humanitaires !

Une enfant refugiée syrienne en Irak, atteinte d'ostéoporose reçoit un fauteuil roulant de Handicap International.

© C. Borie / Handicap International

Handicap International est régulièrement amenée à intervenir auprès de populations victimes d’urgence humanitaire. Dans ce contexte, les personnes en situation de handicap ont le plus souvent peu, voire pas accès à une aide appropriée.

La Journée internationale des personnes handicapées, ce mercredi 3 décembre, est l’occasion de souligner la nécessité d’une prise en charge spécifique des personnes handicapées et des plus vulnérables dans les contextes d’urgence.

L’association est présente à leurs côtés sur de nombreux terrains d’urgence, au premier rang desquels la crise syrienne. Avec 200 000 morts, près de 4 millions de réfugiés et 7,5 millions de déplacés internes, elle mobilise près de 500 professionnels pour identifier en priorité les personnes les plus marginalisées et faire face à leurs besoins. Cela se traduit notamment par une assistance aux personnes blessées, handicapées ou souffrant de maladies chroniques, de la rééducation physique et du soutien psychosocial. Handicap International participe également à la sensibilisation et à la formation des organisations locales et internationales pour l’inclusion des plus vulnérables dans leurs actions humanitaires.

L’association est tout aussi impliquée en République démocratique du Congo, au Mali ou encore aux Philippines pour que les personnes handicapées ne soient pas les oubliées des urgences humanitaires.

Publié le : 3 décembre 2014
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Avant les séances de rééducation, Safaa ne savait pas marcher
© Oriane van den Broeck / HI
Réadaptation

Avant les séances de rééducation, Safaa ne savait pas marcher

450 enfants présentant un handicap ou un retard de développement ont été aidés par Handicap International depuis juillet 2017. La famille de Safaa, âgée de 2 ans et atteinte de paralysie cérébrale, bénéficie de l’expertise de l’association.

« Une fois le diagnostic établi, nous pouvons agir »
© Oriane van den Broeck / HI
Réadaptation Santé

« Une fois le diagnostic établi, nous pouvons agir »

Les équipes mobiles de Handicap International en Jordanie repèrent les enfants handicapés pour les orienter vers les centres médicaux compétents. Ils pourront alors recevoir les services dont ils ont besoin.

« Ma passion : travailler avec les enfants »
© Oriane van den Broeck / HI
Réadaptation Santé

« Ma passion : travailler avec les enfants »

Sina est ergothérapeute dans le centre de rééducation de l’hôpital Princesse Basma en Jordanie. Depuis que Handicap International y a créé un département pédiatrique spécialisé dans les troubles neurologiques, elle s’occupe d’enfants souffrant de paralysie cérébrale.