Go to main content

« J’aimerais retrouver ma jambe et mon bras »

La famille de Salah a fui les combats à Mossoul, en janvier dernier. Un mois plus tard, alors qu’il était parti vérifier l’état de sa maison avec son grand frère, il a été gravement blessé par un engin explosif improvisé. Amputé d’une jambe et d’un bras, il est de retour dans le camp de déplacés de Khazer, où Handicap International lui fait bénéficier de sessions de kinésithérapie.

HI_mossoul_témoignage_Salah

Salah, dans la tente familiale à Khazer. | © E. Fourt / Handicap International

Publié le : 26 mai 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

En Libye, la vie des civils en danger Mines et autres armes

En Libye, la vie des civils en danger

Le 4 avril 2019, les forces de l'Armée nationale libyenne ont lancé une offensive contre celles soutenant le gouvernement de l'Accord national pour prendre le contrôle de Tripoli.

Célèbes : plus de 1 300 blessés ont bénéficié de séances de réadaptation
© HI
Réadaptation

Célèbes : plus de 1 300 blessés ont bénéficié de séances de réadaptation

Six mois après le séisme et le tsunami qui ont touché l’île de Sulawesi (Célèbes) en Indonésie, Handicap International est toujours mobilisée auprès des victimes et s’assure que les personnes vulnérables sont bien prises en compte dans les mécanismes de reconstruction.

Permettre aux plus fragiles de bénéficier de meilleures sources de revenus
© HI
Insertion

Permettre aux plus fragiles de bénéficier de meilleures sources de revenus

Au Sri Lanka, Handicap International favorise l’insertion professionnelle des plus vulnérables comme les personnes handicapés ou les femmes enceintes.