Go to main content

« J’aimerais retrouver ma jambe et mon bras »

La famille de Salah a fui les combats à Mossoul, en janvier dernier. Un mois plus tard, alors qu’il était parti vérifier l’état de sa maison avec son grand frère, il a été gravement blessé par un engin explosif improvisé. Amputé d’une jambe et d’un bras, il est de retour dans le camp de déplacés de Khazer, où Handicap International lui fait bénéficier de sessions de kinésithérapie.

HI_mossoul_témoignage_Salah

Salah, dans la tente familiale à Khazer. | © E. Fourt / Handicap International

Publié le : 26 mai 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Handicap International démine le Nord du Tchad
© HI
Déminer les terres

Handicap International démine le Nord du Tchad

Depuis novembre 2018, une quarantaine de démineurs de Handicap International sont en action dans le Nord du Tchad. 400 000 m² ont déjà été déminés, soit l’équivalent de 70 terrains de football.

Identifier les enfants handicapés pour les scolariser
© DS Productions / HI
Insertion

Identifier les enfants handicapés pour les scolariser

Mohammed est relai communautaire. Tous les jours, il enfourche sa moto et sillonne son quartier à la rencontre d’enfants handicapés non scolarisés.

Indonésie : des séances de réadaptation pour près de 800 blessés
© HI
Réadaptation Urgence

Indonésie : des séances de réadaptation pour près de 800 blessés

Quatre mois après le séisme et le tsunami qui ont touché l’Indonésie, Handicap International continue de soutenir les victimes de la catastrophe.