Go to main content

Inondations au Sri Lanka : Handicap International prépare une intervention auprès des populations affectées

Urgence
Sri Lanka

Handicap International prépare une intervention afin d’apporter un soutien aux victimes du cyclone Roanu, qui a frappé le Sri Lanka le dimanche 15 mai. La catastrophe a entraîné des inondations et des glissements de terrain, tuant plus de 100 personnes et en affectant plus de 300 000.

Sri Lanka, inondations. Photo d'archive ChildFund

© ChildFund

Vents violents, pluies diluviennes, inondations et glissements de terrain, le cyclone Roanu qui a frappé le Sri Lanka le 15 mai a affecté plus de 300 000 personnes dans 22 districts du pays (en particulier les districts de Colombo et de Gampaha). Les vents violents ont endommagé plus de 5 000 maisons et submergé des villages entiers. Plus de 21 000 personnes ont été déplacées et vivent actuellement dans des logements temporaires (camps, écoles, temples, centres communautaires…)*.

Matteo Caprotti, directeur de Handicap International au Sri Lanka :

« Ce cyclone a provoqué les pires inondations connues au Sri Lanka en 25 ans. Le niveau de l’eau n’a pas encore suffisamment diminué et les risques de glissements de terrain sont toujours présents dans 9 districts. En collaboration avec le Gouvernement du Sri Lanka et d’autres acteurs humanitaires, nous évaluons les besoins des populations affectées afin de mener une intervention auprès des victimes de ce désastre. »

Handicap International se préoccupe particulièrement de la situation des plus vulnérables, notamment des personnes handicapées : « En cas de catastrophe, les personnes les plus vulnérables – femmes, enfants, personnes âgées ou handicapées – ne peuvent pas toujours se mettre à l’abri, bénéficier de soins de santé ou de services de réadaptation. Leur assurer l’accès aux services humanitaires est notre priorité », ajoute Matteo Caprotti.

Le Sri Lanka est coutumier des catastrophes naturelles, notamment de très fortes inondations, comme cela avait été le cas fin 2014.

* OCHA situation report, 26/05/2016.

Publié le : 1 juin 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Relations presse :
Nathalie BLIN

Tél. : 04 26 68 75 39
Mob. : 06 98 65 63 94
n.blin@hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

HI répond aux besoins physiques et psychologiques des réfugiés sud-soudanais en Ouganda
© Marlène Sigonney / HI

HI répond aux besoins physiques et psychologiques des réfugiés sud-soudanais en Ouganda

Depuis le début de la guerre civile au Soudan du Sud, l'Ouganda a accueilli plus d'un million de personnes fuyant le conflit. Plus de 85 % des réfugiés sont des femmes et des enfants. Meryll Patois, experte en réadaptation pour Handicap International, décrit les besoins des réfugiés sud-soudanais et les services fournis par nos équipes. Découvrez son témoignage à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés le 20 juin.

À Gaza, la situation humanitaire est catastrophique
© Hardy Skills / HI

À Gaza, la situation humanitaire est catastrophique

Plus de 610 personnes ont été blessées lors des dernières manifestations le 8 juin à la frontière entre Israël et Gaza. 250 ont dû être hospitalisées. Au total, on dénombre près de 15 000 blessés depuis le début des manifestations en mars dernier. Bruno Leclercq, directeur de Handicap International pour la Palestine, décrit une situation humanitaire catastrophique.

Gaza : blessé par balle, une expérience traumatisante
© HI

Gaza : blessé par balle, une expérience traumatisante

Ahmed, 15 ans, a été blessé à la cuisse droite juste au-dessus du genou lors d’une manifestation à la frontière entre Gaza et Israël. Il est pris en charge par une équipe de Handicap International. Dès que sa blessure sera cicatrisée, il pourra commencer les séances de rééducation. Il a également besoin d'un soutien psychologique.