Goto main content
 
 

Handicap International auprès des victimes du typhon Rai

Urgence
Philippines

Handicap International lance une mission d’évaluation des besoins auprès des populations sinistrées après le passage du super typhon Rai le 16 décembre.

Destruction à Tacloban aux Philippines après un précédent typhon (image d'archive)

Destruction à Tacloban aux Philippines après un précédent typhon (image d'archive) | © H. Bonnin / HI

Le super typhon Rai (nommé "Odette" aux Philippines) a touché l’archipel des Philippines le 16 décembre à 13H30 (heure locale), avec des vents qui ont pu atteindre plus de 315 km/h. Ce typhon a été aussi puissant que le typhon Yolanda de 2013. Plus de 332 800 personnes ont été déplacées par mesure de prévention dans 332 centres d’évacuation dans les zones les plus exposées du centre des Philippines. Ce super typhon a affecté directement près de 68 000 personnes, selon les chiffres du Ministères des Affaires, et 13 000 ont été déplacées.

Lire également "Super typhon Rai : des dégâts considérables"

L’évaluation de la situation reste à faire

« Les zones les plus exposées sont des zones rurales. Il s’agit aussi d’îles pour la plupart, avec beaucoup d’habitations traditionnelles qui sont fragiles et peu résistantes à ce genre de catastrophes. Les communications téléphoniques et Internet ont été interrompues toute la journée ce qui ne permet pas encore de connaître l’ampleur des dégâts et l’impact du typhon sur les zones qu’il a traversé. »

Marie-Catherine Mabrut, Directrice de HI aux Philippines

Si les dégâts humains semblent pour l’instant limités grâce aux mesures de prévention, les dégâts matériels semblent très importants. Les besoins déjà pré-identifiés à ce jour concernent l’accès à l’eau potable, les abris, l’hygiène, mais aussi les aspects de protection et d’assurer une bonne prise en compte des mesures de protection Covid en particulier dans les centres d’évacuation. Toutefois, une analyse plus précise des besoins restent nécessaire.  

Envoi de deux équipes HI auprès des sinistrés

« Une équipe est partie le 18 décembre dans le Nord de l’île de Mindanao pour réaliser une analyse des besoins. Une seconde équipe partira dès que possible de Manilles. Nous espérons également une reprise rapide des moyens de communication pour pouvoir contacter nos partenaires, en particulier dans les Visayas Centrales, afin d’avoir une vision plus fine des besoins, en particulier des personnes en situation de handicap », ajoute Marie-Catherine Mabrut.

En parallèle, notre équipe aux Philippines se coordonne avec d’autres acteurs internationaux, en particulier Relief International, Save the Children et Médecins du Monde, avec l’objectif de compiler l’analyse des besoins identifiées et définir une intervention conjointe et complémentaire. Handicap International pourrait apporter son expertise en matière d’inclusion ainsi qu’une expérience acquise depuis près de 40 ans en matière de réponses d’urgence.

Publié le : 20 décembre 2021
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
donateurs@france.hi.org
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail agissez@france.hi.org

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
c.amati@hi.org 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : donateurs@france.hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Afghanistan : HI évalue les besoins en réadaptation physique et santé mentale
© T. Mayer / HI
Réadaptation Santé Urgence

Afghanistan : HI évalue les besoins en réadaptation physique et santé mentale

Plus de 1 000 personnes ont été tuées par un tremblement de terre de magnitude 5,9 dans la nuit du 21 au 22 juin dans l'Est de l'Afghanistan. Handicap International est sur place pour évaluer les besoins.

« Nous sommes reconnaissants envers HI pour l’aide reçue »
© V. Mallqui / HI
Urgence

« Nous sommes reconnaissants envers HI pour l’aide reçue »

Clara et son mari Juan ont fui le Venezuela pour le Pérou en septembre 2018. Ils luttent pour subvenir à leurs besoins alimentaires et pour se soigner.

Un avenir meilleur pour Luisa et sa fille handicapée
© V. Mallqui / HI
Réadaptation Urgence

Un avenir meilleur pour Luisa et sa fille handicapée

Luisa a fui le Venezuela avec sa fille de 6 ans, Alicia, atteinte de paralysie cérébrale infantile. Handicap International les aide dans leur quotidien.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris