Goto main content
 
 

Haïti : la protection des personnes vulnérables dans la réponse humanitaire, une priorité

Protéger les populations vulnérables Urgence
Haïti

Handicap International est déterminée à mettre la protection au premier plan des projets en faveur des personnes vulnérables, particulièrement exposées après le séisme du 14 août en Haïti.

Le personnel de Handicap International avec un enfant pris en charge par un partenaire de l'association au centre de réadaptation des Cayes, en Haïti, après le tremblement de terre du 14 août 2021

Avec un enfant pris en charge par un partenaire de HI au centre de réadaptation des Cayes | © R. Crews / HI

Après le tremblement de terre du 14 août en Haïti, le handicap, le genre et l’âge peuvent exposer les personnes à un risque important. Handicap International place l'inclusion et la protection au premier plan de ses activités d'urgence afin de s'assurer que personne n'est laissé pour compte.

"La protection est une préoccupation majeure. Toute personne dépendante de l’aide d’une autre personne est davantage susceptible d'être négligée en temps de crise. Par moments, les personnes touchées par une catastrophe sont amenées à donner la priorité à leurs propres besoins avant ceux des autres. Ce qui signifie que les besoins des enfants, des personnes âgées, des personnes handicapées et des femmes peuvent être oubliés. Nous constatons des cas où des blessures se sont aggravées en raison de la négligence, et les actes de violence à l'encontre de ces personnes sont en augmentation."

Anissa Bouachria, responsable de l’équipe d'urgence de Handicap International

Des familles sans abri ni sécurité

Il est fréquent que les besoins soient négligés, mais le risque de préjudice délibéré a également augmenté. Beaucoup ont perdu leur maison, se retrouvant sans abri ni sécurité. Sans électricité ni eau courante, les femmes et les enfants doivent utiliser des toilettes qui peuvent être isolées et mal éclairées, ce qui les expose davantage au danger. La distribution de nourriture et de produits de première nécessité se fait souvent sans qu’un accès pour les personnes handicapées soit mise en place.

Favoriser l’accès des personnes fragiles aux soins essentiels

En tant qu'organisation experte de l'action humanitaire inclusive, Handicap International s'assure que les personnes risquant d'être négligées reçoivent les soins essentiels et que les mesures de sécurité sont prises lors de la planification des activités d’urgence. Dans les réunions pour coordonner la réponse humanitaire avec d'autres organisations, l'association porte ces questions pour s'assurer que les mesures de protection sont prises en considération.

"La protection doit être une priorité"

"C'est un sujet transversal qui devrait être une priorité pour toute personne intervenant dans cette crise, ajoute Anissa Bouachria. Il s'applique lorsqu'il s'agit de soigner les blessés ou de distribuer des fournitures, et de s'assurer que les gens ont un moyen sûr de rentrer chez eux après une évacuation d'urgence. La protection doit également faire partie intégrante de la coordination de l'aide avec les autres organisations. Par exemple, s'il existe un besoin (santé, alimentaire…) que nous ne pouvons pas satisfaire, nous devons savoir où les gens peuvent trouver ce service et comment."

Urgence Haïti séisme du 14 août - Faites un don à Handicap International pour répondre aux besoins des populations affectées

Publié le : 1 septembre 2021
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Des soins de rééducation pour une famille blessée par le séisme en Haïti
© R. Crews / HI
Réadaptation

Des soins de rééducation pour une famille blessée par le séisme en Haïti

Stéphanie et sa tante Valérie apprennent des exercices et reçoivent des aides à la mobilité grâce aux renforts de kinésithérapie de Handicap International, après avoir été blessées dans l'effondrement de leur maison le 14 août dernier.

Haïti, un mois après le séisme
© R. Crews / HI
Urgence

Haïti, un mois après le séisme

Un mois après un tremblement de terre qui a dévasté le Sud-ouest d'Haïti, les besoins humanitaires restent immenses. La catastrophe a fait plus de 2 000 morts et précipité 650 000 personnes dans le besoin.

Haïti : plus de 16 tonnes de matériel acheminées par avion
© HI
Urgence

Haïti : plus de 16 tonnes de matériel acheminées par avion

Après le séisme du 14 août en Haïti, Handicap International a prélevé plus de 16 tonnes de matériel sur ses stocks d’urgence établis à Dubaï. Elles sont acheminées vers Port-au-Prince.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris