Goto main content
 
 

Mobilisation après un incendie dans les camps rohingyas

Urgence
Bangladesh

Un incendie majeur s’est déclaré le 22 mars dans les camps de réfugiés rohingyas au Bangladesh. Plus de 40 000 personnes ont été directement affectées et ont perdu leur abri. Handicap International a mobilisé ses équipes pour venir en aide aux plus vulnérables.

Organisation des équipes de Handicap International dans les camps de réfugiés rohingyas au Bangladesh, après l'incendie du 22 mars

© HI

Handicap International, qui intervient depuis 2013 dans les camps rohingyas au Bangladesh, a mobilisé ses équipes pour mener une évaluation de la situation, avec une préoccupation particulière pour les groupes les plus vulnérables (notamment les personnes handicapées, les femmes enceintes, les personnes âgées…). L’objectif était de déterminer les besoins des familles touchées d’identifier les enfants non accompagnés et séparés. Près de 500 personnes ont été ainsi contactées dans les 48 heures suivant la catastrophe.

Les familles ont tout perdu

Suite à l’incendie, de nombreuses familles se retrouvent sans toit, sans vêtements de rechange. Les femmes et les enfants ont besoin de kits d’hygiène, de moustiquaires, de couvertures ou encore d’ustensiles de cuisine. Les aides à la mobilité que les équipes de Handicap International avaient fournies aux familles ont majoritairement brulées ou détruites. Par ailleurs, les familles sont en manque d’informations, puisque l’organisation du camp a été affectée, et les personnes handicapées, les personnes âgées, les enfants… ont pour beaucoup d’entre eux besoin de soutien psychologique suite au traumatisme lié à l’incendie.

Soins et soutien psychologique

En parallèle à l’évaluation menée, les équipes de l'association ont été déployées dans les camps dès le lendemain de l’incendie, pour répondre aux besoins d’urgence. Elles ont pu proposer un premier soutien psychologique (sessions individuelles ou en groupe), des soins traumatiques, des soins pour les brûlures. Un dispositif d’assistance a également été mis en place pour aider les personnes qui ont perdu leurs aides à la mobilité (béquilles, déambulateurs…). Les personnes affectées ont aussi été informées des services disponibles, notamment concernant la protection pour les enfants et les femmes isolées. Des activités récréatives ont été proposées aux enfants traumatisés par l’incendie.

15 000 repas chauds

Les équipes logistiques de Handicap International ont par ailleurs été mises à contribution, pour assurer des missions de transport d’aide humanitaire au profit des organisations présentes dans les camps. Le 24 mars, l'association a ainsi transporté plus de 15 000 repas chauds pour les personnes affectées.

Ces actions d’urgence devraient être complétées dans les prochains jours par des distributions, notamment de kits de cuisine et d’hygiène.

Publié le : 6 avril 2021
Nos actions
pays
par pays

Icône casque microUne question ? Une remarque ? Nous sommes à votre écoute !

Relation Donateurs
Contactez notre équipe du lundi au vendredi de 9h à 18h au 04 78 69 67 00 ou à
donateurs@france.hi.org
Au plaisir d’échanger !
Voir aussi la FAQ

Équipe Mobilisation
Vous souhaitez
devenir bénévole ou partager des idées d’actions solidaires ? Contactez-nous par mail agissez@france.hi.org

Relations Presse
Journalistes, médias : notre attachée de presse est joignable au 06 98 65 63 94 ou par mail
c.amati@hi.org 
Voir l'espace Presse

Collectes frauduleuses

Des escroqueries à la charité peuvent être commises en notre nom dans l'espace public, par téléphone ou par e-mail. Consultez notre page dédiée pour toute information ou contactez-nous directement au 04 78 69 67 00 ou par e-mail : donateurs@france.hi.org

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Afghanistan : HI évalue les besoins en réadaptation physique et santé mentale
© T. Mayer / HI
Réadaptation Santé Urgence

Afghanistan : HI évalue les besoins en réadaptation physique et santé mentale

Plus de 1 000 personnes ont été tuées par un tremblement de terre de magnitude 5,9 dans la nuit du 21 au 22 juin dans l'Est de l'Afghanistan. Handicap International est sur place pour évaluer les besoins.

« Nous sommes reconnaissants envers HI pour l’aide reçue »
© V. Mallqui / HI
Urgence

« Nous sommes reconnaissants envers HI pour l’aide reçue »

Clara et son mari Juan ont fui le Venezuela pour le Pérou en septembre 2018. Ils luttent pour subvenir à leurs besoins alimentaires et pour se soigner.

Un avenir meilleur pour Luisa et sa fille handicapée
© V. Mallqui / HI
Réadaptation Urgence

Un avenir meilleur pour Luisa et sa fille handicapée

Luisa a fui le Venezuela avec sa fille de 6 ans, Alicia, atteinte de paralysie cérébrale infantile. Handicap International les aide dans leur quotidien.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris