Goto main content
 
 

Victime d’une mine antipersonnel, Ismail se tient à nouveau debout

Réadaptation
Liban

Ismail a perdu ses deux jambes lors de l’explosion d’une mine en Syrie quand il avait 14 ans. Aujourd'hui réfugié au Liban, il apprend à marcher avec ses nouvelles prothèses, aidé par les équipes de Handicap International.

Ismail est heureux d’avoir reçu ses nouvelles prothèses grâce au soutien de Handicap International.

Ismail est heureux d’avoir reçu ses nouvelles prothèses. | © HI

Après une explosion de mine en Syrie en 2014, Ismaël a dû être amputé des deux jambes au-dessus du genou. Sa vie a basculé et il s’est senti exclu. Des prothèses adaptées sont cruciales pour l’autonomie et les activités du quotidien.

La dernière paire de prothèses qu’Ismail utilisait n’était plus adaptée. Le jeune homme a 17 ans maintenant et il a grandi. Ses anciennes prothèses étaient devenues trop petites et ne correspondaient plus à sa taille, il fallait les changer.

« Des prothèses trop petites peuvent entraîner une gêne et des complications importantes, empêchant Ismail de se déplacer de manière autonome. »

Rana Al Adbel, kinésithérapeute de Handicap International

Les équipes de réadaptation de Handicap International ont évalué son état physique et lui ont fourni de nouvelles prothèses, adaptées à sa taille, pour qu’il puisse continuer à marcher et vivre normalement.

Vivre dignement

Ismail vit avec ses deux parents et cinq frères et soeurs âgés de 5 à 27 ans. Ils vivent dans une zone rurale très isolée et inaccessible. Ils sont directement impactés par la pandémie de Covid-19 car ils n’ont plus les moyens d’acheter les produits de première nécessité, notamment la nourriture.

Ismail ne souhaite pas retourner en Syrie car la situation y est toujours instable et dangereuse, en particulier dans sa région d’origine. Il souhaite suivre une formation et trouver un emploi stable au Liban.

« Je veux gagner de l’argent pour permettre à ma famille de vivre dignement. »

Publié le : 12 mars 2021
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

"J’ai l’impression que cette explosion, c’était hier"
© Tom Nicholson / HI
Urgence

"J’ai l’impression que cette explosion, c’était hier"

Un an après l’explosion du 4 août 2020 à Beyrouth, Nahed Mansour de l'équipe Handicap International revient sur les événements de ce jour tragique et leurs conséquences toujours palpables sur la ville.

Beyrouth : un an après l’explosion, le chaos
© Kate Holt / HI
Urgence

Beyrouth : un an après l’explosion, le chaos

En août 2020, Zeina était à la tête de l’équipe d’urgence de Handicap International à Beyrouth. Un an après l’explosion, elle décrit la situation actuelle dans la ville.

Hervé, premiers pas vers un nouvel avenir
© A. Servant / HI
Réadaptation

Hervé, premiers pas vers un nouvel avenir

Un violent incident a coûté à Hervé sa jambe droite. Aujourd’hui, avec le soutien de Handicap International, le jeune homme de 26 ans se tient à nouveau debout.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris