Go to main content
 
 

Handicap International et UNICEF engagés pour l’inclusion des enfants handicapés

Dans les situations de crise, les enfants handicapés sont souvent exclus de l'aide humanitaire. Handicap International (HI) et l'UNICEF s’efforcent de mettre fin à cette injustice. Un guide pratique a récemment été élaboré pour aider tous les acteurs humanitaires lors de leurs interventions.

Kenya_Kakuma

Zebidah, orthopédiste à Handicap International et Owot, membre du staff, règlent la chaise de Tekejwok. | © P.Meinhardt / Handicap International

 Inclure les enfants handicapés dans l’action humanitaire est un guide pratique publié par UNICEF et HI fournissant de nouvelles directives pour que les enfants handicapés ne soient plus laissés pour compte et qu'ils reçoivent l’aide  appropriées dans toutes les situations d'urgence.

Au cours de 35 années d'expérience dans des situations de crise HI a constaté que de très nombreux enfants handicapés étaient marginalisés et devaient lutter pour recevoir les services de base auxquels ils ont droit, tels que les soins de santé et l'éducation.

C'est le cas d'Omat qui est atteint de paralysie cérébrale et qui vit dans un camp de réfugiés au Kenya. Sa mère ne pouvait pas se déplacer dans le camp ni s'occuper de ses autres enfants jusqu'à ce que HI équipe Omat d’un fauteuil roulant. Cet enfant peut ainsi se déplacer et accéder  aux installations du camp telles que les points d'eau, le dispensaire, etc.

HI travaille sans relâche dans près de 60 pays pour évaluer les situations et venir en aide aux personnes confrontées à de tels défis, mais il faut réadapter tout le fonctionnement de l’action humanitaire pour que les programmes soient plus inclusifs pour les enfants et les adolescents handicapés. Ce qui est un vrai défi dans toutes les étapes de la gestion des plans d'urgence. Le manuel propose des recommandations pratiques en ce sens.

ll rappelle également « qu'une situation de crise qui met en danger l'enfant handicapé doit aussi être l'occasion d'améliorer pour lui l'accès des infrastructures lors de leur reconstruction. Les programmes d'aide mis en place pour aider les populations en période de crise doivent inclure l'enfant handicapé de A à Z. »

HI et l’UNICEF sont persuadés qu’un engagement collectif peut transformer une catastrophe en une occasion de faciliter l’avenir des enfants handicapés du monde entier.

 

 

Publié le : 27 juillet 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Bombardements en zones urbaines : Handicap International dénonce la posture de la France qui réduira à néant les efforts pour protéger les civils
© Waleed Khaled / HI
Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables

Bombardements en zones urbaines : Handicap International dénonce la posture de la France qui réduira à néant les efforts pour protéger les civils

À l’issue d’une rencontre le 17 janvier au Quai d’Orsay destinée à discuter de la position française sur la Déclaration politique contre l’usage des armes explosives en zones urbaines, Handicap International dénonce la posture du gouvernement qui vide le texte de sa substance. Alors qu’à Idlib en Syrie, des milliers de civils sont sous le feu des bombes, l'association rappelle l’urgence qu’un texte fort soit adopté au niveau international, pour concrétiser un vrai changement dans les pratiques militaires. Elle appelle la France à revoir drastiquement sa posture.

La première Nuit de l’Innovation Solidaire a tenu toutes ses promesses
© HI
Solidarité

La première Nuit de l’Innovation Solidaire a tenu toutes ses promesses

Près de 70 étudiants ont planché pendant 24 heures sur des problématiques humanitaires rencontrées par Handicap International, de la réadaptation à la logistique en passant par l’empreinte écologique de l’association. Une nuit riche en neurones agités qui a fait honneur à l’intelligence collective.

« J’ai entendu les pleurs de Moïse sous les décombres… »
© Davide Preti / HI
Réadaptation

« J’ai entendu les pleurs de Moïse sous les décombres… »

Moïse n'avait que 4 ans lorsqu’il a perdu sa jambe gauche suite au séisme qui a dévasté Haïti le 12 janvier 2010.