Go to main content

Handicap International dénonce un nouveau bombardement sur un hôpital syrien

Urgence
Syrie

Un hôpital soutenu par Handicap International, situé dans le gouvernorat de Deraa, a été touché par un bombardement le 31 juillet. Plusieurs victimes sont à déplorer, dont des membres du personnel. L'association dénonce une nouvelle fois un bombardement qui touche des civils.

Jean-Pierre Delomier, Directeur de l’Action Humanitaire à Handicap International :

« La communauté internationale doit condamner fermement ces bombardements. Les parties aux conflits doivent tout mettre en œuvre pour épargner la vie des civils. Il n’est pas acceptable que des hôpitaux, ou des structures de santé, soient atteints par ces bombardements, empêchant l'accès à des soins vitaux pour les communautés plongées au cœur du conflit. »

Handicap International appelle une nouvelle fois à l’arrêt immédiat des bombardements contre les civils et au respect du Droit international humanitaire.

Fin juillet, une maternité a été visée par un bombardement dans le gouvernorat d’Idlib au nord-ouest de la Syrie. Quelques jours plus tôt, quatre hôpitaux et un établissement de don du sang dans l’Est d’Alep avaient également été touchés par des frappes aériennes ayant fait plusieurs dizaines de morts.

Handicap International a lancé en septembre 2015 une campagne internationale pour mettre un terme au bombardement des civils. L’organisation appelle les États à rejoindre une déclaration politique visant à mettre fin à l’utilisation des armes explosives en zones peuplées, et à reconnaître les souffrances des civils. À cet effet, l’association a cofondé la coalition INEW (International Network On Explosive Weapons) qui rassemble plusieurs organisations internationales et nationales.


Sur le même thème :

Publié le : 2 août 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Indonésie : des séances de réadaptation pour près de 800 blessés
© HI
Réadaptation Urgence

Indonésie : des séances de réadaptation pour près de 800 blessés

Quatre mois après le séisme et le tsunami qui ont touché l’Indonésie, Handicap International continue de soutenir les victimes de la catastrophe.

Nora, victime d’un bombardement
© HI
Réadaptation Urgence

Nora, victime d’un bombardement

Nora, 30 ans, a été grièvement blessée par un missile tombé devant l’entrée de l'hôpital Al-Thawra à Hodeidah au Yémen, alors qu’elle arrivait en bus avec des amies. Elle a dû être amputée d'une jambe.

"La mine m’a projetée en l’air et m’a arraché la jambe"
© Ayman / HI
Réadaptation Urgence

"La mine m’a projetée en l’air et m’a arraché la jambe"

Raja, 13 ans, a eu la jambe arrachée par une mine alors qu’elle gardait des moutons. Accompagnée par Handicap International dans sa rééducation, cette rencontre a suscité chez elle une nouvelle vocation…