Go to main content

Haïti : Handicap International va déployer des équipes en renfort pour venir en aide aux populations affectées

Urgence
Haïti

Alors que l’ouragan Matthew continue sa progression dans les Caraïbes, Handicap International va déployer une équipe d’urgence en Haïti, en renfort des équipes déjà présentes sur place. Elle sera en charge d’évaluer les besoins et de soutenir les populations affectées par la catastrophe. Ce déploiement devrait avoir lieu dans les prochaines 48 heures, à mesure que l’accès aux zones touchées sera de nouveau possible.

Une femme pousse une brouette en marchant dans une rue partiellement inondée / Port-au-Prince, le 4 octobre 2016

© Hector Retamal / AFP

Dans un premier temps, une équipe de huit personnes devrait être envoyée sur place pour soutenir les équipes déjà présentes. L’action de Handicap International se concentrera sur un support logistique, à la demande du système des Nations unies pour l’évaluation et la coordination en cas de catastrophe (UNDAC), afin de soutenir les premières évaluations de la situation et les besoins humanitaires en Haïti.

Hélène Robin, responsable des actions d’urgence à Handicap International : 

« Vu l’ampleur de la catastrophe et ses conséquences probables, certains habitants auront potentiellement tout perdu et devront être aidés. Il faudra leur apporter une assistance matérielle d’urgence pour répondre à leurs besoins essentiels. »

Au-delà de cet appui, Handicap International envisage également d’apporter des soins de réadaptation d’urgence et un soutien psychosocial aux personnes blessées et aux familles affectées.

L’ouragan Matthew, classé en catégorie 4 sur l’échelle Saffir-Simpson qui compte 5 échelons, frappe actuellement la côte sud-ouest de Haïti, avec des vents allant jusqu’à 233 km/h.

En Haïti, au moins 5 millions de personnes pourraient être affectées selon les Nations unies et la Direction de la protection civile d’Haïti. Plus de 300 000 personnes pourraient avoir besoin d’une assistance immédiate. Afin de répondre à cette urgence, le gouvernement a d’ores et déjà sollicité une assistance internationale auprès des acteurs humanitaires. L’ouragan atteindra Cuba dans la nuit de mardi à mercredi (localement).


Lire aussi :

> Se préparer à d'éventuelles futures catastrophes

> L'histoire de Moïse, appareillé à 4 ans

> Handicap International est toujours présente auprès des Haïtiens

Publié le : 4 octobre 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations donateurs
04 78 69 67 00

Relations presse

Nathalie BLIN
04 26 68 75 39 / 06 98 65 63 94
nblin@handicap-international.fr

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

"Votre aide a renforcé notre motivation"
© Elisa Fourt / HI
Réadaptation Urgence

"Votre aide a renforcé notre motivation"

Talal et sa famille sont réfugiés au Liban depuis le début de la guerre en Syrie. L’année dernière, le père de famille a été victime d’un grave accident et est aujourd'hui partiellement paralysé. Handicap International l’accompagne avec des soins de kinésithérapie.

Vidéos : huit ans après le séisme en Haïti, Moïse rejoue au foot
© Fred Mogin / HI
Réadaptation

Vidéos : huit ans après le séisme en Haïti, Moïse rejoue au foot

Le 12 janvier 2010, le séisme qui frappait Haïti tuait plus de 230 000 personnes et en blessait 300 000. Alors âgé de 4 ans, Moïse avait dû être amputé de la jambe gauche. Avec l’aide de Handicap International, l’enfant a reçu une prothèse et bénéficié de séances de réadaptation. Suivi depuis huit ans par l’association, Moïse a aujourd’hui retrouvé toute son énergie. Découvrez-le en vidéo, ainsi que le footballeur Neymar Jr qui continue de nous soutenir en tant qu'ambassadeur international.

En Haïti, un dessin animé pour améliorer la sécurité routière
© HI
Prévention

En Haïti, un dessin animé pour améliorer la sécurité routière

De nombreux Haïtiens sont victimes d’accidents de la route qui tuent ou génèrent des invalidités permanentes. Handicap International mène des séances pédagogiques dans les écoles primaires de Port-au-Prince afin de sensibiliser les élèves à la sécurité routière. Alex, personnage fictif de 10 ans, s’adresse directement aux enfants notamment à travers un petit dessin animé qui donne les bons comportements à adopter pour plus de sécurité sur la route.