Accès direct au contenu
 
 

Gaza : fauteuils roulants et matériel pour les blessés

Déminer les terres Secourir les victimes
Palestine

Le bilan du conflit dans la bande de Gaza s'alourdit. Malgré la situation extrêmement difficile, Handicap International parvient à fournir des fauteuils roulants, des béquilles et des matelas anti escarres à l'hôpital Al Shifa, où sont traités la plupart des blessés.

© Till Mayer / Handicap International

Les attaques de l'armée israélienne sur la bande de gaza se poursuivent. 697 Palestiniens sont décédés, dont au moins 518 civils parmi lesquels 170 enfants et 86 femmes . Les hôpitaux peinent à faire face à l'afflux de blessés qui sont souvent soignés à même le sol, et avec des moyens très limités. L'équipe de Handicap International à Gaza, a pu transmettre hier des fauteuils roulants, des béquilles et des matelas anti escarres, à l'hôpital Al Shifa où sont traités la plupart des blessés.

Cette donation fait suit à une évaluation des besoins de l'hôpital réalisée par notre équipe, en coordination avec le Comité international de la croix rouge (CICR), le ministère de la Santé et l'Organisation mondiale de la Santé. « C'est un premier pas, mais les besoins des hôpitaux, à commencer par celui d'Al Shifa, dépassent très largement les capacités dont nous disposons actuellement pour les soutenir, explique Guillaume Zerr, chef de mission pour Handicap International en Palestine. Tant qu'il est impossible de circuler et de faire entrer le matériel nécessaire à l'intérieur de Gaza, nous ne pouvons pas apporter une réponse à la hauteur de la catastrophe humanitaire qui s'y déroule. »

Handicap International et ses partenaires sur place prévoient de mettre en place des équipes mobiles de soutien aux blessés et aux personnes handicapées victimes du conflit que les conditions de sécurité le permettront. « Tout le monde est mobilisé. Les besoins de la population sont immenses et grandissent chaque jour que se poursuit l'offensive de l'armée israélienne. La situation est extrêmement difficile pour nos équipes et nos partenaires qui sont pour l'instant acculés, bloqués en raison des bombardements ininterrompus sur l'ensemble de la bande de Gaza. »

Publié le : 25 juillet 2014
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Déminage au Laos : les équipes ne lâchent rien
© N. Lozano Juez / HI
Déminer les terres

Déminage au Laos : les équipes ne lâchent rien

Handicap International continue d’éliminer la menace et de réduire les risques que les restes explosifs de guerre font aujourd’hui encore peser sur les Laotiens. Plus de 40 ans après la fin de la guerre du Vietnam, le Laos reste le pays plus pollué au monde par ces armes non explosées. Enfouies dans les forêts et les champs, elles représentent une menace directe pour la population et un frein au développement économique.

50 ans après la guerre du Vietnam, le Laos, pays martyr des bombes
© HI
Déminer les terres

50 ans après la guerre du Vietnam, le Laos, pays martyr des bombes

Au moins 2 millions de tonnes de bombes ont été larguées sur le Laos par les États-Unis pendant la guerre du Vietnam. Plus de 50 ans après, le pays demeure le plus pollué au monde par les restes explosifs de guerre. Handicap International agit depuis plus de 20 ans aux côtés des Laotiens dans la lutte contre ces bombes à retardement. Découvrez un reportage du journal La Croix réalisé à l’occasion du partenariat entre le journal et notre association.

Déminer grâce aux drones : une innovation humanitaire majeure
© John Fardoulis / HI
Déminer les terres

Déminer grâce aux drones : une innovation humanitaire majeure

Handicap International et Mobility Robotics présentent pour la première fois une solution pour localiser les mines à l’aide de drones équipés de caméras infrarouges. Expérimentée au Tchad, cette technologie devrait permettre à terme de réduire considérablement la durée des opérations et de sécuriser davantage le travail des démineurs.