Go to main content
 
 

Gaza : des soins en réadaptation urgents pour éviter des handicaps

Réadaptation Urgence
Palestine

Près de 3 000 personnes ont été blessées lors des manifestations des 14 et 15 mai 2018 à la frontière entre Gaza et Israël. Les services médicaux à Gaza sont débordés par l’afflux massif et soudain de blessés. Handicap International met en place des services de réadaptation pour éviter aux patients des handicaps et leur permettre de conserver ou de retrouver leur mobilité.

Garçon de 11 ans qui a perdu sa jambe lors de tirs pendant les manifestations dans la bande de Gaza le 12 mai 2018.

Garçon de 11 ans qui a perdu sa jambe lors de tirs pendant les manifestations dans la bande de Gaza le 12 mai 2018. | © Ali Jadallah / Anadolu Agency / AFP

En tout, près de 12 000 personnes ont été blessées – dont plus de 3 500 par balles – depuis le début des manifestations en mars 2018. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que 11 % des blessés* depuis le début des manifestations risquent de développer un handicap permanent, soit plus de 1 000 personnes.

Les hôpitaux étant débordés, les patients doivent en sortir très rapidement, ce qui ne permet pas d’assurer le suivi post-opératoire nécessaire. Ils risquent alors de développer des infections et des complications qui peuvent entraîner des séquelles invalidantes et causer un handicap permanent.

10 équipes mobiles

Pour faire face à l’urgence, Handicap International et ses partenaires locaux mettent en place 10 équipes mobiles composées de professionnels de la réadaptation, de psychologues et de travailleurs sociaux. Elles auront pour mission d’assurer les soins en réadaptation et le soutien psychosocial auprès des blessés et leurs familles.

* http://healthclusteropt.org/pages/3/situation-reports

Urgence Gaza Handicap International - Faites un don d'urgence pour les blessés

Publié le : 18 mai 2018
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

L'aide humanitaire : une histoire de compassion
© Gilles Lordet / HI
Réadaptation Urgence

L'aide humanitaire : une histoire de compassion

Tichaona Mashodo dirige l'équipe mobile de HI au Soudan du Sud. Il revient sur ses dix années d'engagement humanitaire.

Zebidah : « Je suis heureuse de voir que j’ai un impact sur la vie d’une personne »
© Kate Holt / HI
Réadaptation

Zebidah : « Je suis heureuse de voir que j’ai un impact sur la vie d’une personne »

Au sein du camp de Kakuma au Kenya, Zebidah Monyoncho apporte soutien et soins à des personnes amputées et parfois en grande détresse psychologique. Passionnée par son métier d’ergothérapeute, elle partage avec nous son quotidien, ponctué de satisfactions immenses et de difficultés, mais qu’elle ne changerait pour rien au monde !

Nishan : « J’adore le badminton et j’aimerais découvrir la Chine ! »
© Prasiit Sthapit / HI
Réadaptation

Nishan : « J’adore le badminton et j’aimerais découvrir la Chine ! »

Jeune Népalais de 14 ans, Nishan a été amputé de la jambe gauche à 5 ans suite à un accident avec un camion. Grâce au soutien de Handicap International, aujourd’hui il remarche, va à l’école, joue au badminton et rêve de voyages.