Go to main content

Faciliter le quotidien et prévoir le pire

Eduquer au danger des mines et des restes explosifs de guerre Secourir les déplacés et/ou les réfugiés
Irak

Ali, un Irakien de 65 ans, a fui les combats avec sa famille pour le Kurdistan irakien. Partiellement paralysé, il gagne en mobilité avec l’aide de Handicap International.

Au Kurdistan irakien, Handicap International aide les plus vulnérables qui ont fui les combats en Irak et en Syrie. Ali, 65 ans, partiellement paralysé a, entre autres, reçu une canne et une chaise de toilette.

© Sarah Pierre / Handicap International

En août 2014, Ali, 65 ans, et les 24 membres de sa famille abandonnent tout derrière eux pour fuir Sinjar et ses combats, et se réfugier au Kurdistan irakien. D’abord installée dans un immeuble en construction, la famille loue à présent une maison.

Aucun de mes petits-enfants ne va à l’école faute de place.

« Je préfère être dans la maison. Au moins, nous sommes mieux installés et un peu plus protégés du froid. Mes deux fils travaillent la journée dans la construction pour subvenir à nos besoins et payer le loyer. Mais lorsqu’il pleut ou qu’il neige, le travail s’arrête… Et aucun de mes 10 petits-enfants ne va à l’école faute de place », explique cet ancien négociant en bétail.

Depuis trois ans, Ali se déplace difficilement. Un accident vasculaire cérébral a partiellement paralysé sa jambe gauche. Identifié par les équipes de Handicap International, il a reçu une nouvelle canne et une chaise de toilette afin de faciliter ses gestes quotidiens. Des couvertures ont également été distribuées pour aider la famille à affronter les températures négatives de l’hiver.

Ali et les siens ont par ailleurs été sensibilisés aux risques liés aux mines et autres engins explosifs en prévision d’un futur retour à Sinjar. Avec 13 provinces contaminées, l’Irak est en effet l’un des pays les plus pollués au monde par ces armes de guerre.

Publié le 23 janvier 2015.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations donateurs
04 78 69 67 00

Relations presse

Nathalie BLIN
04 26 68 75 39 / 06 98 65 63 94
nblin@handicap-international.fr

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Nada, 10 ans, courageuse survivante de la guerre
© Peter Biro / HI
Réadaptation

Nada, 10 ans, courageuse survivante de la guerre

Nada est une petite fille de 10 ans. En 2017, elle et son père ont été gravement blessés dans un bombardement qui a touché leur maison à Mossoul, en Irak. Tous deux amputés, ils bénéficient de l’aide de Handicap International à l’hôpital de Muharibeen.

Mossoul : « La majorité des civils ont encore besoin d’aide humanitaire »
© B. Kormann / L’illustré / Handicap International
Urgence

Mossoul : « La majorité des civils ont encore besoin d’aide humanitaire »

Le 17 octobre 2016, les forces armées lançaient une offensive pour reprendre la ville de Mossoul en Irak. Les combats, qui ont duré neuf mois, ont déplacé plus d’un million de civils et plus de 18 000 personnes ont été blessées. Point de situation sur l’une des plus importantes crises humanitaires de la région.

« Il s’est fait exploser à côté de mon fils »
© E. Fourt / Handicap International
Réadaptation Urgence

« Il s’est fait exploser à côté de mon fils »

Fetyan, 11 ans, a été victime d’une attaque terroriste à Mossoul en juin dernier. Grièvement brûlé, il tente de se remettre de ses blessures et de retrouver l’usage de ses mains. Une équipe de Handicap International l’accompagne avec des séances de kinésithérapie.