Go to main content

Équateur : Handicap International intervient auprès des victimes du séisme

Secourir les victimes

Le tremblement de terre qui a frappé l’Équateur le 16 avril dernier a provoqué la mort de plus de 660 personnes et affecté plus de 750 000 personnes. Handicap International est intervenue immédiatement et s’engage à soutenir les personnes affectées par la catastrophe.

Bâtiments détruits à Portoviejo en Équateur suite au séisme du 16 avril 2016. © Handicap International

Bâtiments détruits à Portoviejo en Équateur suite au séisme du 16 avril 2016. | © Handicap International

Des milliers de personnes affectées

Le séisme qui a secoué l’Équateur, affectant principalement les provinces d’Esmeraldas et de Manabí, à proximité de l’épicentre du séisme, a entrainé la mort de plus de 660 personnes et a affecté plus de 750 000 Equatoriens. Plus de 7 000 bâtiments et de 560 écoles ont été détruits, et plus de 32 500 personnes sont actuellement logées dans des abris et des camps temporaires. Routes et ponts endommagés : les dégâts matériels sont considérables, les déplacements, risqués, et les communications compliquées. Certaines villes du Nord-Ouest sont totalement enclavées.

Appuyer les équipes locales

Handicap International a mobilisé ses équipes dans les jours qui ont suivi la catastrophe et a diligenté une mission chargée d’évaluer les besoins des populations affectées, notamment dans la province de Manabí. Handicap International a collaboré avec des acteurs locaux et internationaux afin de coordonner une réponse humanitaire adaptée aux besoins des victimes. L’association a notamment appuyé des équipes mobiles existantes en mettant à disposition deux kinésithérapeutes qui ont visité plusieurs communautés et établissements de santé accompagnés de représentants des instances gouvernementales – notamment le ministère équatorien de la Santé publique et le Secrétariat technique du handicap (SETEDIS). Handicap International élabore actuellement une stratégie afin de lancer une prochaine intervention en Équateur, en collaboration avec d’autres partenaires équatoriens.

> Lire aussi : Il est urgent d'accéder aux zones les plus touchées par le séisme

Publié le : 12 mai 2016
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations donateurs
04 78 69 67 00

Relations presse

Nathalie BLIN
04 26 68 75 39 / 06 98 65 63 94
nblin@handicap-international.fr

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

« Les blessures par armes explosives provoquent de lourds handicaps »
© C. Fohlen / Handicap International
Secourir les victimes

« Les blessures par armes explosives provoquent de lourds handicaps »

Témoignage de Pauline Falipou, référente technique Réadaptation à Handicap International, sur les conséquences de l’utilisation d’armes explosives en zones peuplées.

Crise syrienne : préserver la vie des populations
© S. Pierre / Handicap International
Secourir les victimes

Crise syrienne : préserver la vie des populations

Depuis mars 2011, le conflit syrien brise les corps et les vies. Un chiffre témoigne de la violence du chaos : l’espérance de vie, qui était de 77 ans, a régressé de vingt années. Les équipes de Handicap International interviennent en Irak, en Jordanie, au Liban, et en Syrie même pour soutenir des civils à bout de ressources.

Séismes en Équateur : Handicap International soutient les professionnels de santé
© Handicap International
Secourir les victimes

Séismes en Équateur : Handicap International soutient les professionnels de santé

Un nouveau séisme de magnitude 6,8 a touché le 18 mai 2016 les régions côtières de Manabi et d’Esmeraldas, déjà durement affectées par le tremblement de terre du 16 avril qui a fait près de 700 morts, plus de 6 000 blessés et nécessité un hébergement d’urgence pour près de 30 000 personnes. Présente dans le pays, Handicap International collabore avec le ministère de la Santé pour soutenir les professionnels locaux dans leurs actions auprès des sinistrés et notamment des personnes handicapées qui demandent une attention particulière.