Accès direct au contenu
 
 

Ensemble, prenons-les par la main !

Solidarité
France International

Handicap International lance du 15 au 29 novembre une campagne TV et digitale avec le concours d’Yves Duteil, afin de sensibiliser au sort des enfants victimes des conflits armés et plus largement à celui des enfants handicapés trop souvent laissés pour compte. Nouvel ambassadeur de l’association, l’artiste offre pour la première fois à une cause humanitaire sa chanson iconique « Prendre un enfant par la main ».

Handicap International lance du 15 au 29 novembre 2020 une campagne TV et digitale avec le concours d’Yves Duteil, afin de sensibiliser au sort des enfants victimes des conflits armés et plus largement à celui des enfants handicapés trop souvent laissés pour compte. Nouvel ambassadeur de l’association, l’artiste offre pour la première fois à une cause humanitaire sa chanson iconique « Prendre un enfant ».

© J. Riggs et E. Fourt / HI

Convaincu de la pertinence des actions de Handicap International, Yves Duteil prête son image et sa voix à l’association. À travers la campagne TV et digitale « Ensemble, prenons-les par la main », le nouvel ambassadeur de l’association rappelle la nécessité de ne laisser aucun enfant au bord du chemin, qu’il soit victime de conflit ou simplement en raison de son handicap.

Dans la vidéo ci-dessous, Yves Duteil explique pourquoi il rejoint notre cause et souhaite s’engager à long terme à nos côtés, à l’occasion d’un entretien -distancié- avec Xavier du Crest, Directeur France de Handicap International :

© HI

> Rejoignez Handicap International et Yves Duteil : ensemble, prenons-les par la main ! Spot TV à découvrir sur hi.fr/tv 

Leur redonner confiance en l’avenir

Dans cette campagne diffusée à la télévision du 15 au 29 novembre 2020 et en ligne, l’on découvre l’histoire poignante de Baker (en photo ci-dessus), un enfant de 9 ans qui a perdu ses deux jambes à la suite d’un bombardement à Mossoul en Irak. Il jouait avec ses amis lorsqu’un missile est tombé. À son réveil, ses deux jambes avaient été amputées. Ses premières paroles « Quand est-ce que mes jambes vont repousser ? » sont insoutenables et montre l’ampleur du choc. Aujourd’hui, Baker a de nouveaux rêves, pouvoir tenir debout et marcher à nouveau.

Par cette campagne, l’association veut montrer l’injustice, encore très présente, de ces conflits armés qui brisent les vies innocentes de milliers d’enfants et adultes dans le monde chaque année. Pour cela Handicap International en appelle à la générosité de chacun pour accompagner dans la durée ces personnes mutilées par la guerre en faisant un don régulier qui servira à leur fournir des prothèses, des séances de rééducation et un soutien psychosocial essentiels pour leur redonner confiance en l’avenir. Retrouvez le spot TV sur hi.fr/tv

Un hymne à l’inclusion

Les premiers mots de la célèbre chanson d’Yves Duteil, « Prendre un enfant par la main, pour l'emmener vers demain, pour lui donner la confiance en son pas », font écho à la genèse de Handicap International, née dans les camps de réfugiés cambodgiens pour aider les victimes de mines antipersonnel. Alors que son leitmotiv est « d’agir partout où vivre debout ne va pas de soi », l’association est particulièrement attentive au sort des enfants handicapés, blessés ou impactés de quelque manière que ce soit par les conflits armés, les catastrophes naturelles ou les situations de grande pauvreté.

Portrait d'Yves Duteil, artiste et ambassadeur de Handicap International pour la campagne "Prenons-les par la main"« Le thème de "Prendre un enfant par la main" et l’action de Handicap International m’ont semblé très voisins. Quelque chose était tellement frappant dans la similitude des objectifs de la chanson et de l’action de l’association, qu’on a décidé avec ma femme d’offrir, pour la toute première fois, la chanson à une cause pour faire une campagne de promotion d’actions humanitaires. Cette idée d’associer la douceur de la chanson avec la violence de la situation nous a semblé tellement en adéquation avec le propos, avec l’intention, avec l’humanisme… Quand on est sollicité par une association comme cela, avec simplicité, authenticité et désintéressement, on se dit "mais comment ne pas répondre à ça ?". »

Yves Duteil

Yves Duteil, artiste engagé
Yves Duteil est impliqué de longue date dans de nombreuses actions associatives, tant dans le domaine culturel, des droits de l’Homme et de la recherche médicale, que pour l’enfance, le handicap ou la création. Élu local pendant 25 ans en tant que maire de Précy-sur-Marne, il a entre autres fondé à Pondichéry avec son épouse une école « pas comme les autres » pour offrir un avenir aux enfants issus des castes les plus défavorisées du Sud de l’Inde. Son engagement répond au désir de donner un sens à la notoriété que lui a offert le public au long de sa carrière, en retournant le projecteur sur des causes utiles et des actions de terrain qui ne bénéficient pas toujours de la lumière qu’elles méritent. Sa carrière est émaillée de nombreuses distinctions, dont le titre de « Meilleure chanson française du XXe siècle » attribué à « Prendre un enfant par la main » sa célèbre chanson qui illustre la nouvelle campagne « Ensemble, prenons-les par la main » de Handicap International. Yves Duteil poursuit sa carrière d’artiste et ses concerts. Son album « Respect » est sorti en 2018. En 2022 il fêtera ses 50 ans de chansons, l’année des 40 ans de Handicap International.
Publié le : 12 novembre 2020
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Le combat pour éradiquer les armes à sous-munitions est loin d'être terminé
© HI
Mines et autres armes

Le combat pour éradiquer les armes à sous-munitions est loin d'être terminé

Le Rapport 2020 de l’Observatoire des sous-munitions révèle de nouvelles attaques les utilisant en 2019. Handicap International poursuit son combat et appelle tous les États à condamner systématiquement l’utilisation de ces armes, dont 99 % des victimes sont des civils. L’association demande à tous les États qui ne l’ont pas encore fait de rejoindre la Convention d’Oslo.

Sous-munitions : des armes faites pour provoquer des massacres
© D. Kremer / HI
Mines et autres armes

Sous-munitions : des armes faites pour provoquer des massacres

Les armes à sous-munitions ont été utilisées récemment dans la guerre entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie. Gary Toombs, spécialiste de la réduction de la violence armée à Handicap International, explique pourquoi elles sont interdites par la Convention d'Oslo.

OPKDO 2.0 : mobilisez-vous pour un hiver toujours aussi solidaire
© HI
Solidarité

OPKDO 2.0 : mobilisez-vous pour un hiver toujours aussi solidaire

En 2020, les « Opérations Paquets Cadeaux » de Handicap International deviennent digitales afin de s’adapter au contexte sanitaire. Ni stand, ni emballage des cadeaux… mais la mobilisation de tous est toujours au rendez-vous !

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris