Go to main content
 
 

En Libye, la vie des civils en danger

Mines et autres armes
Libye

Le 4 avril 2019, les forces de l'Armée nationale libyenne ont lancé une offensive contre celles soutenant le gouvernement de l'Accord national pour prendre le contrôle de Tripoli.

« Handicap International exprime sa vive inquiétude concernant les combats en périphérie de la capitale, Tripoli, qui mettent en danger de nombreux civils à mesure qu’ils s'étendent aux quartiers d’habitation. L’impact humanitaire des affrontements pourrait être dévastateur pour eux. La dégradation de la situation sécuritaire a engendré l’arrêt quasi-total des activités de Handicap International.

L’association condamne toute utilisation d’armes explosives à large rayon d’impact, comme les tirs de mortier ou d’artillerie, en zones peuplées. Les parties au conflit doivent tout faire pour protéger les civils et, notamment, ne pas mener d’attaques avec des armes qui les touchent de façon indiscriminée. »

Selon les Nations Unies, 4 500 personnes ont déjà fui les combats ; de nombreuses familles restent bloquées par les affrontements. 47 personnes ont été tuées (dont 5 civils) et 181 blessées.

Handicap International mène depuis 2016 la campagne internationale "Stop Bombing Civilians" (stop aux bombardements des civils) pour obliger les États à agir contre l’utilisation des armes explosives en zones peuplées. 90 % des victimes de cette pratique sont des civils.

Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

19 400 civils tués ou blessés par des armes explosives en 2019
© P. Houliat / HI
Mines et autres armes

19 400 civils tués ou blessés par des armes explosives en 2019

Le partenaire de Handicap International Action On Armed Violence (AOAV) a publié son bilan 2019 sur les victimes des armes explosives dans le monde, au premier rang desquelles les civils.

Bombardements en zones urbaines : Handicap International dénonce la posture de la France qui réduira à néant les efforts pour protéger les civils
© Waleed Khaled / HI
Mines et autres armes Protéger les populations vulnérables

Bombardements en zones urbaines : Handicap International dénonce la posture de la France qui réduira à néant les efforts pour protéger les civils

À l’issue d’une rencontre au Quai d’Orsay le 17 janvier, destinée à discuter de la position française sur la Déclaration politique contre l'utilisation des armes explosives en zones urbaines, Handicap International dénonce la posture du gouvernement qui vide le texte de sa substance. Alors qu’à Idlib en Syrie, des milliers de civils sont sous le feu des bombes, l'association rappelle l’urgence qu’un texte fort soit adopté au niveau international, pour concrétiser un vrai changement dans les pratiques militaires. Elle appelle la France à revoir drastiquement sa posture.

Pour un monde sans mines en 2025
© G. Lordet / HI
Mines et autres armes

Pour un monde sans mines en 2025

La Conférence pour un monde sans mines, à laquelle Handicap International a participé, s'est achevée le 29 novembre à Oslo en Norvège. Les États parties au Traité d'interdiction des mines ont adopté un plan d'action de 5 ans pour la mise en œuvre des obligations du Traité – dont le déminage – jusqu’en 2025.