Go to main content
 
 

Elections : valoir le droit de vote des personnes handicapées

Droit
Somaliland

Les électeurs du Somaliland se sont présentés le 13 novembre dernier aux urnes afin d’élire leur nouveau président. Pendant plus de deux ans, Handicap International (HI) a promu la participation des personnes handicapées dans le système électoral. Le projet des élections inclusives a été mené dans 6 régions différentes du pays et concernait près de 300 000 personnes handicapées.  

Un groupe de personnes handicapées lors d’un cours d’éducation civique | © HI

Le jour J

Une électrice d’une soixantaine d’années, en fauteuil roulant, témoigne : « C’est la première fois que je vote. Je n’ai pas eu à attendre dans la file d’attente sous cette chaleur. Dès que l’équipe en charge du point de vote m’a vu, elle est venue me chercher pour que je puisse passer en priorité. Je suis fière d’avoir voté pour mon pays. ». Grâce à cette réceptivité de la population et des organisateurs, les personnes handicapées ont pu jouir de leur droit de vote dans la dignité et la fierté.

En deux ans, HI a sensibilisé près de 300 000 personnes handicapées. 6 bureaux de vote ont vu leurs accès remis à niveau afin d’accueillir les personnes en  fauteuil roulant et le 13 novembre, 25 600 personnes handicapés sont allées voter.

HI et ses partenaires ont constaté le jour des élections que la population était sensible auprès des personnes handicapées, interpellant les organisateurs des points de vote afin qu’ils puissent les prendre en charge.

Améliorer la participation et la représentation des personnes handicapées dans la vie politique locale

Cette campagne de sensibilisation a commencé en 2015 : HI a formé les organisations de personnes handicapées pour qu’à leur tour elles fournissent des séances d'éducation civique aux personnes handicapées et à leurs familles. Le but : informer sur ce que sont les élections et inciter les personnes handicapées à y participer. Elle leur a apporté un soutien technique (management, gouvernance, gestion, formation à l’éducation civique...) et financier.

Elle a sensibilisé également le grand public et les acteurs locaux à une meilleure prise en compte des personnes handicapées dans le processus électoral.

HI a également œuvré pour la protection et la promotion des droits des personnes handicapées (adultes et enfants) au Somaliland. Des ateliers ont été organisés avec des familles concernées afin de les informer sur le handicap mental. Une campagne de communication médiatique  (Radio et TV) et des séances de sensibilisation ont également été assurées auprès de la population et des responsables politiques, dont la Commission électorale nationale, les partis politiques, ainsi que les ONG internationales et les organisations gouvernementales locales, sur les droits des personnes handicapées.

Grâce à ces formations, 90 % de ces participants ont pu acquérir une meilleure compréhension du handicap et des élections inclusives.

Publié le : 4 décembre 2017
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Des espaces de jeu sécurisés pour rassembler tous les enfants
© Dynimax Intermedia / HI
Droit Insertion

Des espaces de jeu sécurisés pour rassembler tous les enfants

L’inauguration de la première aire de jeu inclusive de Handicap International dans le Nord-ouest du Pakistan a été une réussite. Ce lieu sécurisé pour tous les enfants, handicapés ou non, est un concept unique dans la région.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés
© Martin Crep / HI
Droit Insertion Urgence

Le Conseil de sécurité des Nations Unies reconnaît les droits des personnes handicapées dans les conflits armés

Pour la première fois, le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté une résolution sur les personnes handicapées dans les conflits armés. Une avancée historique pour ces dernières, particulièrement exposées lors des crises et souvent négligées dans l'aide humanitaire.

 Les attaques contre le personnel humanitaire et médical doivent cesser !
© UN Web TV
Droit Solidarité

Les attaques contre le personnel humanitaire et médical doivent cesser !

Manuel Patrouillard, Directeur général de Handicap International, a pris la parole au Conseil de sécurité de l’ONU le 1er avril pour réaffirmer la nécessité de mieux protéger les travailleurs humanitaires contre les violences et de garantir l’indépendance de l’aide humanitaire lors de conflits. Découvrez en vidéo et texte l'intégralité de son discours.