Goto main content
 
 

Haïti : deux mois après le séisme, l'action d'urgence continue

Réadaptation Urgence
Haïti

Le séisme qui a frappé Haïti le 14 août 2021 a fait des milliers de victimes et provoqué une désolation généralisée dans le pays. Rapidement intervenue, Handicap International a déjà prodigué 1 200 séances de réadaptation aux blessés. L'association poursuit son action d'urgence auprès des plus vulnérables.

Aux Cayes, une spécialiste de la réadaptation de Handicap International et un kinésithérapeute partenaire apprennent à une femme à marcher avec ses nouvelles béquilles après s'être cassé le tibia lors du tremblement de terre du 14 août 2021 en Haïti.

© R. Crews / HI

Accompagner les blessés

Handicap International travaille avec une organisation partenaire haïtienne, FONTEN (Fondation Tous Ensemble), pour soutenir deux hôpitaux et un centre de réadaptation. Avant l'arrivée de l'équipe d'urgence de l'association, les hôpitaux ne disposaient pas des ressources nécessaires pour offrir des services de réadaptation. En outre, le centre de réadaptation manquait de personnel et ne pouvait pas répondre à l'augmentation des demandes de soins.

« L'arrivée de Handicap International a fait une énorme différence. Le nombre de patients liés au tremblement de terre a augmenté et notre personnel a également été touché par la catastrophe. Beaucoup d'entre eux n'ont pas pu venir travailler. Le soutien de l'association a été très important pour nous et pour la communauté ; il nous a permis de travailler et de faire beaucoup plus que ce que nous aurions pu faire par nous-mêmes. »

Consuelo Alzamora, directrice de la clinique de FONTEN

Avec FONTEN et sept kinésithérapeutes soutenus et formés par Handicap International, l'équipe d'intervention d'urgence de l'association a dispensé plus de 1 200 séances de réadaptation aux personnes blessées lors du séisme.

Un aperçu de la réponse de HI :

  • Handicap International et son partenaire poursuivent les séances de réadaptation pour les personnes blessées lors du tremblement de terre du 14 août.
  • Ils ont fourni des appareils de mobilité et d'assistance aux hôpitaux et aux patients blessés.
  • Handicap International fournit un soutien logistique pour livrer plus de 420 tonnes de biens humanitaires tels que de la nourriture, de l'eau, des fournitures médicales, des aides à la mobilité et du carburant aux personnes les plus touchées ; plus de 150 tonnes ont été livrées à ce jour. 
  • L'association a débuté le déblaiement des décombres et des débris pour ouvrir l'accès à deux régions touchées (les Anglais et les Charbonnières).
  • Nos équipes ont recruté et formé sept kinésithérapeutes et soutiennent trois centres médicaux aux Cayes.
  • Handicap International se coordonne avec les organisations locales et internationales pour assurer une réponse holistique et inclusive à la catastrophe.

Les prochaines étapes :

  • Distribution de 1 500 kits d'hygiène aux personnes les plus vulnérables.
  • Soutien psychosocial aux communautés et au personnel médical.
Publié le : 14 octobre 2021
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Gaza : un combat quotidien pour survivre
© HI
Inclusion Santé Urgence

Gaza : un combat quotidien pour survivre

Suite à l'escalade de violence en mai dernier, la vie des habitants de Gaza s'est aggravée alors qu’ils faisaient déjà face à la pauvreté et au sous-développement. Handicap International soutient les plus vulnérables.

Réduction des risques de catastrophe : un besoin humanitaire croissant
© B. Almeras / HI
Limiter l’impact des catastrophes naturelles sur la population Urgence

Réduction des risques de catastrophe : un besoin humanitaire croissant

La fréquence et l'intensité des catastrophes naturelles ne cessent d'augmenter. Les populations vulnérables et les pays à faible revenu en subissent les plus grandes conséquences. Explications à l'occasion de la Journée internationale pour la réduction des risques de catastrophe, le 13 octobre.

"Notre objectif est de minimiser l'impact des catastrophes"
© HI / photo d'archive
Limiter l’impact des catastrophes naturelles sur la population Urgence

"Notre objectif est de minimiser l'impact des catastrophes"

Alors que le nombre de catastrophes naturelles ne cesse d'augmenter, Jennifer M'Vouama, chargée de plaidoyer pour la réduction des risques de catastrophes à Handicap International, explique l'importance de l'inclusion dans la réponse des ONG.

*

(format: nom@fournisseur.com)

Je m'inscris