Go to main content

Des messages adaptés à chacun pour vaincre le virus Ebola

Secourir les victimes
Sierra Leone

Pour éradiquer le virus Ebola, il est vital que chaque individu soit bien informé. En Sierra Leone, Handicap International participe activement aux campagnes de prévention et de conduites à tenir. L’association organise aussi la traduction des messages en braille et en langue des signes et a développé un livre d’information adapté aux enfants.

Page d'un livre d'information pour enfants développé par Handicap International en Sierra Léone sur les conduites à tenir pour éviter la propagation du virus Ebola.
Si nous voulons que l’information soit bien comprise par tous, il faut adapter nos messages aux personnes auxquelles nous nous adressons. Nous devons à chaque fois réfléchir aux moyens les plus efficaces pour les atteindre. Il est aussi important de réfléchir au contenu des messages. Ils seront bien sûr très différents selon qu’on s’adresse à des enfants, des employés municipaux, ou à des prostituées.

explique Bruno Leclerq, directeur du programme Sierra Leone de Handicap International.

Près de 3 000 personnes ont déjà participé à des séances d’information organisées par Handicap International et ses partenaires sur place. Parmi elles, 1 659 adultes dont 639 personnes handicapées et 871 enfants, dont 241 avec un handicap. L’association forme également des volontaires pour relayer les messages essentiels à leur communauté. À fin juin 2015, ils étaient 238 répartis dans 8 disticts du pays . Handicap International s’assure également qu’aucun groupe vulnérable ne soit oublié, comme les personnes handicapées ou les prostituées. Ainsi, des représentants de ces « groupes cibles » sont formés afin qu’ils relaient ces messages et préviennent ainsi la transmission du virus. 

Publié le : 13 juillet 2015
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relations donateurs
04 78 69 67 00

Relations presse

Nathalie BLIN
04 26 68 75 39 / 06 98 65 63 94
nblin@handicap-international.fr

 

 

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

À Freetown, Handicap International vient en aide aux victimes des coulées de boue
© Handicap International

À Freetown, Handicap International vient en aide aux victimes des coulées de boue

Au moins 500 personnes ont été tuées par les inondations et les glissements de terrain qui ont frappé le 14 août dernier Freetown, la capitale de la Sierra Leone. 800 autres sont portées disparues. Handicap International et ses partenaires dans la région ont mis en place une action d’urgence pour venir en aide aux personnes affectées.

Coulées de boues meurtrières à Freetown, Handicap International mobilisée
©Handicap International

Coulées de boues meurtrières à Freetown, Handicap International mobilisée

Plus de 300 personnes ont été tuées, lundi 14 août, par des inondations et des glissements de terrain à Freetown, capitale de la Sierra Leone, suite aux pluies torrentielles qui se sont abattues sur le pays. 3 000 personnes se retrouvent sans abri. Handicap International se mobilise pour venir en aide aux plus vulnérables.

L’éducation inclusive, premier pas vers l’intégration des enfants handicapés en Afrique de l'Ouest
© Studio Cabrelli / Handicap International

L’éducation inclusive, premier pas vers l’intégration des enfants handicapés en Afrique de l'Ouest

Depuis 2012, Handicap International mène le projet APPEHL (Agir pour la pleine participation des enfants handicapés par l’éducation) pour améliorer la scolarisation de 170 000 enfants handicapés dans 9 pays d’Afrique de l’Ouest. Sandra Boisseau, qui coordonne le projet pour l’association depuis Dakar (Sénégal), revient sur les actions menées afin de lever les barrières à l’éducation pour ces enfants.