Go to main content

Aider les Philippins touchés par le typhon à se relever

Urgence
Philippines

Le typhon Mangkhut, qui a frappé les Philippines le 15 septembre dernier, a affecté plus d’un million de personnes. Handicap International soutient les populations touchées. Plus de 1 500 travailleurs ont nettoyé des routes encombrées par les gravats et ont reçu une aide financière. Au total, quelque 40 000 personnes ont bénéficié de l'action de HI à ce jour.

Nettoyage des routes encombrées par les gravas aux Philippines après le typhon Mangkhut, avec le soutien de Handicap International

Nettoyage des routes encombrées par les gravas, avec le soutien de Handicap International | © HI

Suite au passage du typhon Mangkhut, qui a frappé le nord des Philippines dans la nuit du 14 septembre, Handicap International (HI) a évalué les besoins des populations affectées dans les municipalités de Kalinga et Ifuago (région administrative de la Cordillère). 

Le typhon a détruit ou endommagé plus d’un million d’hectares de cultures. À Pinukpuk, 90 % des plantations de maïs et 60 % des plantations de riz ont été détruites. Les agriculteurs ont été particulièrement touchés par cette catastrophe

40 000 bénéficiaires

Handicap International est intervenue dans la municipalité de Pinukpuk (province de Kalinga), l'une des zones les plus affectées. L’association a distribué 80 kits de nettoyage (couvrant les besoins de quelque 6 900 ménages) composés de brouettes, pelles, couteaux, marteaux, gants, etc. aux familles de 23 villages. Ces kits ont été partagés avec le reste de la communauté afin de réaliser des travaux de nettoyage des routes et des lieux publics. Plus de 40 000 personnes au total ont bénéficié de cette action.

Renforcer les liens

Plus de 1 500 travailleurs non qualifiés ont également été engagés pour les tâches de nettoyage (déblayer les routes, réparer les canalisations, etc.), et ont reçu de l'argent en retour. Ces activités ont été menées en étroite collaboration avec les unités locales du gouvernement.

Portrait de Reiza Dejito de Handicap International aux Philippines« Cette action a permis de mobiliser une communauté qui a vécu un traumatisme autour d’un projet collectif. C’est très positif. Cela a permis de renforcer les liens et d’aider à surmonter le choc de la catastrophe. De plus, tous les travailleurs ont reçu une petite aide financière de HI en retour, ce qui leur a permis notamment d’acheter de la nourriture au marché. Ce sont des actions bénéfiques qui ont profité à tous. » 

Reiza Dejito, directrice de HI aux Philippines

Nettoyage des routes encombrées par les gravas aux Philippines après le typhon Mangkhut, avec le soutien de Handicap International

© HI

Chiffres clés :

  • Mission d’évaluation menée dans les municipalités de Pinukpuk et Ifuago
  • Intervention d’urgence menée par HI dans la municipalité de Pinukpuk (province de Kalinga)
  • Distribution de 80 kits de nettoyage (brouettes, pelles, couteaux, gants, etc.) dans 23 villages (80 kits couvrent environ 6 900 ménages, soit plus de 40 500 personnes
  • Ces kits sont partagés avec les membres des villages : plus de 40 000 personnes en ont bénéficié
  • Plus de 1 500 travailleurs non qualifiés ont été engagés pour les tâches de nettoyage
Publié le : 16 octobre 2018
Nos actions
pays
par pays

Contactez-nous

Relation donateur :
Tél. : 04 78 69 67 00
Écrivez-nous

Aidez-les
concrètement

Pour aller plus loin

Yémen : déclaration conjointe de plusieurs ONG dont Handicap International
© Google Maps
Urgence

Yémen : déclaration conjointe de plusieurs ONG dont Handicap International

Les ONG internationales travaillant au Yémen se félicitent des prochaines consultations politiques en Suède. La situation dans le pays est devenue plus que critique pour la population.

Handicap International auprès des victimes du séisme et du tsunami
© HI
Réadaptation Urgence

Handicap International auprès des victimes du séisme et du tsunami

Suite au séisme et au tsunami qui ont frappé la province de Sulawesi en Indonésie le 28 septembre 2018, Handicap International soutient les personnes affectées, en collaboration avec l’association IFI.

Se redresser sur ses jambes… et dans sa tête
© Ayman / HI
Réadaptation Urgence

Se redresser sur ses jambes… et dans sa tête

Salim, 17 ans, a été fauché par une bombe dans l’épicerie où il travaillait près de Hodeidah. Soigné à l’hôpital de la ville, il a été amputé en-dessous du genou, un véritable choc. Salim était angoissé : comment pouvait-il continuer à vivre avec une seule jambe ? Comment subvenir aux besoins de la famille ? Comment poursuivre sa scolarité ?